LE JAZZ ÉTAIT DÉFINITIVEMENT DANS L’AIR

 

LE JAZZ ÉTAIT DÉFINITIVEMENT DANS L’AIR À L’OCCASION DE L’ÉDITION ENTIÈREMENT NUMÉRIQUE DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE JAZZ DE MONTRÉAL, PRÉSENTÉ PAR LE GROUPE BANQUE TD, EN COLLABORATION AVEC RIO TINTO ET SES PARTENAIRES PUBLICS

IL SERA D’AILLEURS POSSIBLE DE PARTAGER LA MUSIQUE DURANT TOUT LE MOIS DE JUILLET ; LES PERFORMANCES EXCLUSIVES DES ARTISTES INVITÉS SERONT DISPONIBLES DURANT 30 JOURS SUR LE MONTREALJAZZFEST.COM

Au cours des quatre derniers jours, l’édition spéciale en ligne du Festival a rempli les âmes des mélomanes d’une dose nécessaire de musique. C’était une initiative importante pour l’équipe du Festival qui, une fois de plus, a amené la musique jusqu’aux gens, permettant aux fans de partout autour du globe de célébrer le #JazzEnsemble du confort de leurs propres maisons (ou de tout autre endroit qu’ils avaient choisi pour visionner les performances).
 
Le Festival a démarré le 27 juin, qui coïncidait avec la Journée canadienne du multiculturalisme, et la programmation d’artistes mettait en valeur l’engagement du Festival envers la diversité et l’inclusion, avec des performances de brillants artistes locaux, dont plusieurs sont originaires de divers pays à travers le monde. La première journée a commencé avec la série Apéros SAQ et une belle et envoûtante performance de la puissante artiste nommée aux prix Grammy Malika Tirolian, qui est née en Guadeloupe. Une profonde exploration du jazz a suivi, gracieuseté du pianiste Rafael Zaldivar, qui est né à Cuba. Les autres pays représentés au sein de la programmation incluaient la Colombie, le Royaume-Uni, le Mali, le Nunavut, le Brésil et la Pologne, entre autres.

Certains des moments forts du festival incluent Jean-Michel Blais jouant la musique primée qu’il a composée pour le film Matthias & Maxime de Xavier Dolan. Djely Tapa a été une révélation majeure pour de nombreux fans, dont certains la connaissaient comme la voix d’Afrikana Soul Sister. Elle a joué de la musique plus traditionnelle évoquant ses racines maliennes pour le Festival, et ses mouvements de danse et son énergie l’ont placée dans une catégorie à part. Née au Brésil, Bïa a livré un superbe set de chansons infusées de samba et de bossa-nova, tandis que Clerel, qui est originaire du Cameroun, a été une découverte fantastique pour de nombreux spectateurs, qui ont adoré sa performance acoustique rappelant la musique soul de Bill Withers et Al Green.
 
Les séries Sessions TD  et  Rythmes Rio Tinto  ont mis en vedette Elisapie, dont l’impressionnante performance incluait une nouvelle pièce, une reprise de l’emblématique chanson d’amour Asuguuq de l’artiste country-folk inuit Charlie Adams, que la chanteuse considérait très appropriée en ce moment – et avec raison. La Montréalaise Charlotte Cardin a aussi offert un set mémorable, tour à tour délicat et intense, et l’artiste né au Congo Pierre Kwenders était le maître de cérémonie du party d’ouverture, la Fin de soirée Loto-Québec, qui a été une exceptionnelle démonstration de sa quête inlassable du party absolu.

Le Festival se poursuit ce soir avec l’incroyablement talentueuse Dominique Fils-Aimé, qui prouvera une fois de plus qu’elle est l’une des jeunes étoiles canadiennes les plus resplendissantes, avec ce qui sera sans aucun doute un set rempli de soul. Ce soir sera par ailleurs l’occasion pour les amateurs de fusion de voir l’ancien bassiste d’Uzeb Alain Caron réuni avec le batteur d’Uzeb, Paul Brochu — ces deux musiciens ont toujours de grands sourires au visage quand ils jouent ensemble, et leur enthousiasme à jouer de la musique sur scène sera électrisant. Ils seront rejoints par le brillant pianiste canadien John Roney. Les Barr Brothers montreront aussi pourquoi ils forment l’un des meilleurs groupes à avoir émergé de Montréal. Ils présenteront un set mystique mettant en valeur l’incroyable jeu de guitare de Brad Barr et l’approche intuitive de la batterie de son frère Andrew.

Le festival se conclura par une performance de 1983 par la fabuleuse Sarah Vaughan, tirée des archives du Festival. Ceci fait partie de la série Les Trésors du festival présentés par TD & Rio Tinto, qui a ravi les fans avec une collection soigneusement assemblée de concerts vintage sélectionnés par l’équipe de programmation du Festival de Jazz, incluant des prestations de Jaco Pastorius, de Miles Davis, et des Montréalais Oscar Peterson et Oliver Jones, qui ont toutes été un réconfort pour l’âme et une source d’inspiration.

Toutes les performances ont été filmées à L’Astral, qui a été transformé en studio de télévision sur mesure pour cette occasion spéciale. Une fois de plus, le Quartier des spectacles a été l’épicentre du monde du jazz pendant quelques jours. Il était très important pour les organisateurs du Festival, les fans, les partenaires et le grand public que le Festival ne prenne pas de pause cette année, malgré les conditions particulières entraînées par la COVID-19. Il était également essentiel pour le Festival d’offrir une plateforme pour que les artistes continuent de jouer et de partager leurs talents avec le monde. Mission accomplie !  Ces performances sont disponibles dès maintenant sur les plateformes du Festival et ce pour les 30 prochains jours
 
«Nous sommes extrêmement fiers et ravis d'avoir réussi à créer une expérience en ligne inégalée pour nos fans ici à Montréal, mais aussi pour ceux de partout dans le monde », a déclaré le directeur général du Festival, Jacques K. Primeau, «Nous avons toujours eu comme but d'apporter un peu de magie dans la vie des gens grâce au pouvoir de la musique, mais de voir les regards heureux sur les visages des artistes pendant qu'ils jouaient sur scène, et lire les commentaires des fans des quatre coins du monde a été extrêmement gratifiant pour nous tous. Nous avons hâte de vous revoir en 2021! »
 
REMERCIEMENTS
Le Festival souhaite remercier énormément tous ses collaborateurs, le  Groupe Banque TD,  Rio Tinto et ses partenaires gouvernementaux pour avoir cru en ce projet et avoir rendu la version numérique du Festival possible. 
 
Le Festival  souhaite aussi exprimer sa gratitude à tous les collaborateurs et partenaires publics et privés qui soutiennent le Festival depuis 40 ans :   
 
Merci au partenaire présentateur du Festival, le Groupe Banque TD, et au coprésentateur Rio Tinto pour leur confiance renouvelée. Merci aussi à Loto-Québec, la Société des Alcools du Québec,  Molson CoorsHyundai, Les Producteurs de lait du Québec, et aux autres collaborateurs.
 
Le Festival souhaite également remercier les trois niveaux de gouvernement et les organisations pour leur soutien constant : le Gouvernement du Canada — Développement économique Canada, le ministère du Patrimoine canadien et la fondation Musicaction —, le Gouvernement du Québec — le Secrétariat à la région métropolitaine, le ministère du Tourisme et la SODEC —, ainsi que la Ville de Montréal et Tourisme Montréal.
 
Le Festival souhaite aussi souligner le soutien de ses partenaires médias : Radio-Canada, La Presse, 98,5 FM et The Montreal Gazette.   
 
C’est grâce à toutes ces organisations qui se sont unies que Montréal a pu être l’étoile brillante du monde du jazz une fois de plus cette année.
 
Un énorme et enthousiaste MERCI aux artistes pour leur collaboration afin de rendre ce festival unique et, surtout, merci aux fans qui aideront à nouveau le Festival International de Jazz de Montréal présenté par le Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto à briller en 2021 et pendant de nombreuses années à venir.

On a déjà très hâte à l’année prochaine, alors qu’on pourra tous se revoir en personne! D’ici là, il y a des tonnes de musique disponible sur les plateformes en ligne du Festival, alors si vous avez manqué les diffusions en direct, il vous reste un mois pour rattraper toutes les performances.
 
RENDEZ-VOUS EN 2021 POUR LA 41E ÉDITION DU FESTIVAL!
L’édition de l’an prochain du Festival se déroulera du 25 juin au 3 juillet 2021, et nous sommes impatients de voir tout le monde en personne! La programmation pour 2021 est déjà de haut niveau, avec des performances confirmées de Jack DeJohnette avec Ravi Coltrane et Matthew Garrison; John Scofield & Dave Holland Duo, Joss Stone et Macy Gray; Marcus Miller; Al Di Meola; The Bad Plus, Tommy Emmanuel; KokoRoko; The Brubeck Brothers; The Barr Brothers avec Les Filles de Illighadad; et de nombreux autres. Tous les détails sont disponibles sur MONTREALJAZZFEST.COM.
 
Le jazz est dans l’air, et en ligne!

TOUTES LES PERFORMANCES DE L’ÉDITION SPÉCIALE EN LIGNE DU FESTIVAL DE CETTE ANNÉE SE TROUVENT SUR LE MONTREALJAZZFEST.COM POUR LES 30 PROCHAINS JOURS!
Publicité