11 jours de fête et de musique pour les 40 ans du festival de Jazz !

11 jours de fête et de musique pour les 40 ans du festival de Jazz !

Montréal, le mardi 4 juin 2019 — Enfin, l’été arrive et avec lui la 40ème édition du Festival International de Jazz de Montréal présentée par Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto qui prendra son envol dans un peu moins d’un mois. L’heure est aux réjouissances ! À l’aube de ses 40 ans, le Festival continue sa mission d’offrir une vaste programmation qui fait magistralement le lien entre jazz, blues, rock, reggae, musique du monde et électro, avec plus de 500 concerts, dont les 2/3 gratuits, présentés en 11 jours dans près de 30 lieux montréalais. Dans le centre-ville, ce sont sur 20 scènes dans un site fermé à la circulation que le public profitera des spectacles. Du 26 juin au 6 juillet, plusieurs centaines de milliers de personnes franchiront les entrées du plus grand festival de jazz au monde pour se laisser aller au rythme de la musique. Des petites salles intimistes aux immenses concerts à ciel ouvert, des grands monstres sacrés aux jeunes prodiges de la relève, des artistes du monde entier aux talents d’ici, le Festival rassemble tout le spectre des possibles pour que vive la musique !

Trois grands évènements extérieurs gratuits sur la Scène TD à ne pas manquer !

Jeudi 27 juin – 21h30 - Grand évènement Rio Tinto :

Cette année, c’est la magnétique Charlotte Cardin qui fera l’inauguration de nos grands évènements, le 27 juin, sur la Scène TD bien connue des festivaliers. Sans aucun doute, sa voix et ses créations musicales lanceront avec brio le Festival International de Jazz 2019 avec ce grand évènement porté par Rio Tinto !  

Mardi 2 juillet – 21h30 - Grand évènement TD :

Le 2 juillet, la grande musique de l’australien Nick Murphy fka Chet Faker viendra faire vibrer le public en ondes sensuelles et en rythmiques tranchées. 
 
Samedi 6 juillet – 21h30 - Le grand évènement spécial de clôture sur la scène TD :

Finalement, le festival se clôturera le 6 juillet par le concert attendu de Matt Holubowski, canadien surdoué et performeur hors-pair. On peut s’attendre à une énergie puissante à la Scène TD ce soir-là avec un show empreint de l’émotion et l’effervescence de 11 jours de festival !
 
Et pour ce quarantenaire, en plus du nouveau site satellite du festival à Verdun et ses 40 concerts gratuits, le grand site du centre-ville vous prépare des concerts anniversaires, des moments de partage avec les artistes, des nouvelles activités, des artistes présents pour la première fois, des artistes fidèles et des partenaires de feu ! Voici ce que le Festival réserve au public cette année du côté de sa programmation extérieure gratuite :
 

Un aperçu de la programmation, scène par scène

Scène TD (place des Festivals)

En plus de trois ses grands événements, la place des Festivals accueille des partys plus grands que nature avec les séries Les Gammes TD à 18h ainsi que Les Performances TD à 21h30.
 
Les gammes TD – à 18h 

Vendredi 28 juin - Ilhan Ersahi – Istanbul Session (Turquie) : Figure indissociable de l’underground new-yorkais, le saxophoniste Ilhan Ersahin, toujours aussi créatif, original et novateur, remanie cette fois les musiques électro rock, funk et world avec ses musiciens de la nouvelle vague stambouliote.

Samedi 29 juin – Thomas de Pourquery - Supersonic (France) : Le saxophoniste auteur-compositeur et chanteur français Thomas de Pourquery fait revivre avec beaucoup de créativité, d’audace et de poésie le répertoire cosmique de Sun Ra, mythique compositeur et pianiste de jazz américain. Thomas de Pourquery sera sur scène avec les six supers musiciens de Supersonic. 

Dimanche 30 juin – Laila Biali (Ontario) : La chanteuse et pianiste canadienne Laila Biali, en vedette sur les scènes du monde entier, récipiendaire de plusieurs prix prestigieux, signe un nouvel album éponyme. Elle se distingue par un mélange magistralement jazz et pop et des chansons particulièrement bien construites et accrocheuses.   

Lundi 1er juillet – Steve Amirault, E.ast C.oast Orchestra : Le pianiste, compositeur et chanteur néo-écossais compte parmi les musiciens les plus accomplis au pays. S’étant produit maintes fois seul ou comme accompagnateur à New York, Toronto et Montréal. Il montera ici sur scène pour présenter son nouveau projet E.CO. 
 
Mercredi 3 juillet – Alex Pangman (Ontario) : Spécialiste des chants populaires du « Great American Songbook », Alex Pangman poursuit sa carrière dans le swing malgré ses difficultés de santé. Cette survivante, qui continue de sensibiliser les gens à l’importance du don d’organe, célèbre la vie à travers la musique des années 30 – mélodique, réconfortante et lyrique –, qui lui va comme un gant. Inspirante à plusieurs niveaux.

Jeudi 4 juillet – SHPIK : Lauréat 2018 du Grand Prix de jazz TD, le groupe SHPIK enregistre un premier album jazz électro, Fabulation; une proposition à la fois équilibrée, hypnotique et emportée. L’investigateur principal, Arnaud Spick-Saucier, s’est également inspiré de la musique de film pour créer des atmosphères à la Nils Petter Molvær et des expérience multisensorielles riches et créatives.

Vendredi 5 juillet – Finissants du Camp de Blues : Une cinquantaine de jeunes musiciens de 13 à 17 ans, sélectionnés pour leur intérêt, leur talent et leur passion, ont participé à ce camp de jour hors de l’ordinaire. Pendant une semaine, cette relève musicale talentueuse a pu parfaire sa technique et ses connaissances musicales en compagnie de professionnels de la musique et de l’éducation. Futures vedettes locales à l’horizon! 

Les performances TD – à 21h30

Mercredi 26 juin – Grand évènement surprise !

Jeudi 27 juin – Charlotte Cardin - Grand évènement Rio Tinto : Avec sa voix hypnotique et sa présence sur scène, la Québécoise a séduit les publics de Brooklyn à Paris, en passant par Londres et Toronto. Le prochain album de l’auteure-compositrice-interprète, qui puise dans les liens humains et les émotions qu’ils suscitent pour s’inspirer, est très attendu cette année. 
 
Vendredi 28 juin – ERIK TRUFFAZ QUARTET Ft. NYA – Bending New Corners 20ème anniversaire (France) : Le trompettiste de jazz célèbre cette année le 20e anniversaire de son mémorable album Bending New Corners, et ramène sur scène le rappeur NYA, aux côtés de ses fidèles Marcello Giuliani, Marc Erbetta et Benoît Corboz. Un rendez-vous avec l’histoire! Ce concert sera capté par MEZZO LIVE HD, à 21h30, pour une retransmission en direct. MEZZO LIVE HD, référence mondiale pour la musique classique, le jazz, l’opéra et la danse, sera sur le site pour trois autres captations spéciales dont les concerts du saxophoniste Ilhan Ersahin, du pianiste Roberto Fonseca et du batteur Makaya McCraven. Il y aura un grand débrouillage pour l’occasion sur les ondes de Bell, Cogeco, CCAP Câble, Cableamos et VMedia.

Samedi 29 juin – The War and Treaty – (États-Unis) : Michael et Tanya Trotter forment un duo vibrant sur scène comme sur disque. Avec Healing Tides, ils s’aventurent avec superbe dans les eaux du gospel-country. Tous deux dotés de voix puissantes et ensorcelantes, ils sont l’incarnation du mot « passion ». 
 
Dimanche 30 juin – LowDown Brass Band (États-Unis) : La formation synthétise habilement les sonorités abrasives de Chicago et l’énergie du street beat de Crescent City, brandissant une puissante ligne de trompettes, trombones, saxophones, sur un fond funky de batterie et sousaphone. Attention, contagieux !
 
Lundi 1er juillet – Cha Wa (États-Unis) : Le chanteur J’Wan Boudreaux, forme le groupe Cha Wa, digne représentant des brass bands et de la culture de la Nouvelle-Orléans. Impossible de résister à cette énergie contagieuse.

Mardi 2 juillet – Nick Murphy fka Chet Faker (Australie) - Grand évènement TD La planète musique l’a découvert en 2011 grâce à sa reprise de No Diggity, de Blackstreet, devenue virale. Son nom de scène était alors Chet Faker, en hommage à l’une de ses inspirations. Trois EP et un album plus tard, le chanteur australien, mû par un désir de refléter son évolution, revenait à son vrai nom, Nick Murphy. Ce printemps, nourri par un périple de quatre ans en nomade, il lançait l’envoûtant Run Fast Sleep Naked, qui témoigne d’un désir d’authenticité et de dépouillement.

Mercredi 3 juillet – Plena Libre (Porto Rico) : Maîtres de la plena et de la bomba, deux styles distinctifs de leur Porto Rico natal, le bassiste Gary Nunez et son orchestre électrisent les foules depuis près de 25 ans grâce à leur spectaculaires sections de cuivres, percussions et harmonies à trois voix.

Jeudi 4 juillet – Molly Johnson (Ontario) : Originaire de Toronto, Molly Johnson est l’une des plus grandes voix du jazz canadien. Plusieurs fois primée aux Grammy Awards et autres prix prestigieux, ses prestations sont encensées par la critique à l’échelle internationale. Après son dernier passage au Festival en 2018 pour présenter son album Meaning to Tell Ya. Son retour à Montréal est très très attendu !

Vendredi 5 juillet – Jordan Officer Full Band : Pour sa 20e année au Festival International de Jazz de Montréal, Jordan Officer célèbre le tout avec un grand concert ! Accompagné de 9 musiciens, il revisitera ses 4 albums dans un spectacle explosif !

Samedi 6 juillet – Matt Holubowski : Avec son premier album Old Manen 2014, suivi de Solitude en 2016 (vendu à plus de 40 000 exemplaires), le moins qu’on puisse dire, c’est que l’auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste Matt Holubowski a fait une entrée remarquée dans le paysage musical québécois et européen. 
 

Scène Rio Tinto (angle de Maisonneuve et Jeanne-Mance)

À midi et à 15h sur la scène Rio Tinto, la jeunesse prouve son talent dans la série JazzFest des jeunes avec ses ensembles d’écoles secondaires et collégiales. À 20h, les plus grands sentiront la chaleur monter avec la série des Soirées Jazzy Rio Tinto. 

JazzFest des jeunes – à Midi

Vendredi 28 juin – Musique Études Jazz-Pop (École secondaire André – Laurendeau) 
Samedi 29 juin – Jazz Band Saint-Luc
Dimanche 30 juin – Jazz Band 1 
Lundi 1erjuillet - Ensemble Super Sax Combo du Cégep St-Laurent
Mercredi 3 juillet – Nepean All-City Lab Band 
Jeudi 4 juillet – Jazz Band de la Cité 
Vendredi 5 juillet – Big Band Montcalm
 
JazzFest des jeunes – à 15h

Vendredi 28 juin – Les pros du Camp de Blues 
Samedi 29 juin – Nepean All City Jazz Band
Dimanche 30 juin – Big Band du Cégep Saint-Laurent 
Lundi 1erjuillet – Bing Band Intersection 
Mercredi 3 juillet – Sortie 210
Jeudi 4 juillet – Ensemble Jazz de Montréal
Vendredi 5 juillet – La Tonique Big Band
 
Les Soirées Jazzy Rio Tinto à 20h – Spectacles de 90 minutes 

Jeudi 27 juin – Begonia (Manitoba) : La Manitobaine Alexa Dirks alias Begonia, dotée d’une voix magnifique, propose des chansons intimes et honnêtes qui oscillent doucement entre l’ombre et la lumière, entre la fragilité et la robustesse. Un agréable équilibre pour une artiste singulière. 

Vendredi 28 juin – Luedji Luna (Brésil) : La chanteuse et compositrice brésilienne Luedji Luna, avec sa voix formidable, donne vie à des paroles pertinentes sur des rythmes afro-brésiliens, R&B, soul et blues. Un vent de fraîcheur et un charme irrésistible.

Samedi 29 juin – Quiana Lynell : Chaleureuse, éblouissante et passionnée, la chanteuse de jazz texane Quianna Lynell, qui a grandi avec le gospel, s’installe à la Nouvelle-Orléans où elle élève ses enfants, enseigne la musique tout en accompagnant de grands artistes, notamment Herbie Hancock ou Marcus Miller. En 2017, elle remporte le concours international de jazz Sarah Vaughan, qui donne un coup d’envoi à sa carrière solo.

Dimanche 30 juin – Micheal Mwenso & The shakes (États-Unis) : Michael Mwenso, en compagnie de sa troupe de joyeux musiciens originaires de Sierra Leone, de Londres, de l’Afrique du Sud, de Greenwich Village, de Madagascar, de France, de Jamaïque et d‘Hawaï, – tous installés à Harlem –, vous entraînera dans un tourbillon irrésistible de jazz, de blues, de musique africaine et afro-américaine. À la fois harmonieux, intense et bouillonnant. 

Lundi 1er juillet – Lorraine Klaasen : Son énergie, elle la tient de sa mère, Thandie Klaasen, la célèbre chanteuse de jazz sud-africaine des années 1950. Habitée par sa culture et la musique du Township, elle se laisse aussi imprégner par plusieurs styles musicaux. Elle accumule les expériences, comme celle de chanter dans plusieurs langues et dialectes, pour continuer à surprendre, à charmer et à électriser le public à travers le monde. Une grande !

Mardi 2 juillet – Devon Gilfillian (États-Unis) : Abreuvé de R&B, hip hop, rock, blues et soul durant son enfance à Philadelphie, l’auteur-compositeur s’est fait remarquer en 2016 avec son EP éponyme, un hommage à ses premières amours. L’étoile montante lancera un album fort attendu cette année.

Mercredi 3 juillet – Victory (États-Unis) : Issue d’une grande famille de musiciens, Victory grandi en chantant à l’entrée du métro de New York. Après avoir chanté avec la légende du rap Jay-Z, elle enregistre son premier EP solo, It’s a New Dawn, puis l’album The Broken Instrumentqui lui assure une place de choix dans le monde de la musique soul-jazz-folk.

Jeudi 4 juillet - Paul Cargnello et invités : Aiza, Fredy V, Sarah MK, Satellites, Clerel : L’auteur-compositeur-interprète montréalais, après 20 ans d’une carrière très prolifique, revient avec un imprévisible virage « funk » avec son dernier album Promises. Il sera entouré de nombreux artistes invités pour nous offrir une expérience groovy hors du commun.

Vendredi 5 juillet – Scratchophone Orchestra (France) : Résolument ancré dans le style électro-swing, dès les premières notes, le groupe fait vaciller le public avec ses beats endiablés accompagnés de scratchings. Charleston ou madison, on voyage dans l’univers swing avec un réel plaisir. Pétillant comme du champagne.

Samedi 6 juillet – Samantha Martin & Delta Sugar (Ontario) : Avec son 2e album Run To Me, la Torontoise, auteure- compositrice et interprète, confirme son style et son unicité. Avec sa voix vive et mélancolique, ses chansons d’amour et de désir sur des paroles incisives, elle propose des ballades douces parfois déchirantes et de superbes harmonies de soul et de blues.
 

Scène Casino de Montréal / CBC/Radio-Canada
Petit parterre, angle Clark et De Maisonneuve

Un des lieux les plus appréciés des festivaliers pour son ambiance chaleureuse, son esprit festif et ses deux séries de concerts. Tempo créée dans le cadre des festivités de la Journée canadienne du Multiculturalisme et Grooves, respectivement à 18h et 22h 

Tempo – à 18h 

Jeudi 27 juin - La fête haïtienne de Vox Sambou avec invités : Emeline Michel, Malika Tirolien et Jai Nitai Lotus - Québec — Haïti : Vox Sambou, membre fondateur du groupe hip hop montréalais Nomadic Massive, vous invite à une soirée festive aux rythmes haïtiens traditionnels, afrobeat, reggae et hip-hop. La reine de la chanson créole Émeline Michel, la chaleureuse Malika Tirolien à la voix claire et puissante et le super rappeur Jai Nitai Lotus seront également sur scène pour contribuer à cette explosion de joie et de chaleur caraïbéenne.

Vendredi 28 juin - Rafael & Energia Dominicana- Québec — République Dominicaine : C’est un vrai de vrai «merenguero» et « bachatero», fier représentant de la musique latine et plus particulièrement de la République dominicaine, d’où il vient. Un groove communicatif. Place à la fiesta !

Samedi 29 juin - Karim Dabo avec invités : Daby Touré, Gotta Lago, Bobo et Joyce N’sana - Québec — Sénégal — France : Il a une voix superbe qu’il met au service de textes engagés écrits en wolof et de mélodies afro-pop. Percussionniste comme son père sénégalais, il troque son djembé pour la guitare et nous emporte au cœur de la musique du monde. Il sera accompagné sur scène du très doué compositeur et multi-instrumentiste mauritano-sénégalais Daby Touré, du conteur et musicien de la Côte d’Ivoire Gotta Lago, de la chanteuse congolaise jazz reggae Joyce N’sana et du reggae man William Atchouellou. 

Dimanche 30 juin - Daniel Bellegarde avec invité spécial Eddy Prophet - Québec — Haïti : Avec ses influences européennes, ce talentueux chanteur et percussionniste explore l’univers rural de la musique antillaise ; de la contredanse au quadrille en passant par le menuet-congo. Le « son » cubain et africain nous transporte dans son univers de mélodies dansantes, qui rappelle la musique traditionnelle québécoise. Son invité est un incroyable claviériste haïtien aux multiples facettes, le grand Monsieur Eddy Prophet. 

Lundi 1erjuillet - Afrikana Soul Sister avec invités spéciaux : Mélissa Lavergne et Élage Diouf - Québec — Mali : À la production et au mix sonore signés Jean-François Lemieux s’ajoutent les percussions endiablées de Joannie Labelle et de Fa Cissokho ainsi que la voix magnifique de Djely Tapa. Le quatuor électro-house aux influences résolument africaines sera sur scène avec Mélissa Lavergne, la multi-percussionniste et animatrice de Belle et Bum et l’auteur-compositeur-interprète et percussionniste d’origine sénégalaise Élage Diouf. 

Mardi 2 juillet - H’Sao et ses invités Marie-Josée Lord, Ilam et Elete - Québec — Tchad : Partager sa musique à la fois riche, métissée et originale tout en livrant des prestations solides et débordantes d’énergie, c’est sa marque de commerce. Nulle autre que la grande soprano Marie-Josée Lord, à la voix chaude et émouvante, viendra se joindre au groupe, avec Ilam et Elete.

Mercredi 3 juillet – Boogát avec invités spéciaux : Ramon Chicharron, Gypsy Kumbia Orchestra et Mamselle Ruiz- Québec — Mexique : Le musicien québécois-paraguayen-mexicain Boogát mélange les styles ; « de la musique latino moderne urbaine alternative », comme il aime la décrire. Il invite sur scène le ColombienRamon Chicharron qui lui, nomme sa fusion des genres, « cumbia chicharronica», les très créatifs et énergiques membres du Gypsy Kumbia Orchestra et la charmante chanteuse et guitariste d’origine mexicaine Mamselle Ruiz. Une fête latine dans toute sa richesse.

Jeudi 4 juillet - K-IRI avec invité(es) spéciaux : Emde, Lavanya, Shemar - Québec — Burkina Faso — Éthiopie : Deux jeunes artistes, Sarah-Judith, d’origine burkinabé et Iri, aux racines éthiopiennes; deux voix qui s’harmonisent autour d’une guitare sèche et d’un violon. Avec leurs influences éthio-jazz et soul contemporaine et leurs compositions épurées, tantôt rythmées, souvent apaisantes, le résultat est d’une grande beauté.

Vendredi 5 juillet - Kasba de Montréal avec Ayrad et invité spécial Salamate Gnawa - Québec — Maroc : La formation montréalaise Ayrad, fondée par Hamza Abouabdelmajid (chant, guitare, composition) et Annick Beauvais (chœurs, hautbois), vogue autant sur des rythmes andalous et berbères que sur des grooves reggae, latin et chaabi marocain alors que c’est dans la culture gnaoui que le groupe montréalais Salamate Gnawa puise son inspiration. Une collaboration sur-mesure pour une soirée aux rythmes entraînants de l’Afrique du Nord !

Samedi 6 juillet –Brasilera! – Une fête brésilienne de Bïa avec Paulo Ramos, Diogo Ramos et Maracujà - Québec — Brésil : L’envoûtante Bïa, s’entoure du virtuose de la guitare Paulo Ramos, du compositeur et super guitariste Diogo Ramos du Brésil et de Maracujá, qui dynamise la rythmique brésilienne. Une célébration joyeuse de la culture et de la musique brésiliennes avec des artistes issus du pays de la samba.

Grooves à 22h 

Jeudi 27 juin – Agua Negra : Au confluent de deux océans, de deux styles – le rap et le néo-soul –, le duo latino-montréalais, formé de Cristobal « El Cotola» et Paranoize, propose des mélodies chaudes empruntant à la cumbia et au boléro.

Vendredi 28 juin – L.TEEZ : Le jeune rappeur a roulé sa bosse sur les scènes européennes, au Japon et en Corée, avant de réaliser son premier projet, The Half Full Ep, qui confirme son talent et son énergie hors du commun. Parfait mélange de hip-hop et de jazz, de paroles poétiques et engagées, il propose un univers artistique singulier qui lui permet de sortir du lot.

Samedi 29 juin – Planet Giza : Ce trio de jeunes rappeurs explose littéralement sur les plateformes web où ils se sont fait connaître Ils se présentent pour la 1èrefois au FIJM avec un band live.

Dimanche 30 juin – Forest BOYS : S’inspirant du hip-hop, du funk et du worldbeat, la musique dansante de Forest BOYS ne connaît pas de frontière. Sur scène, cette proposition se traduit par un rituel d’échange entre les six musiciens et le public qui, par le biais de la danse, entrent en communion. 

Lundi 1erjuillet – Munya : Derrière ce nom se cache un secret de moins en moins bien gardé, Josie Boivin, auteure-compositrice-interprète d’abord formée au piano et à l’art lyrique qui fait craquer nos voisins du Sud avec ses ritournelles pop aériennes ou plutôt son « new synth folk», comme elle le dit.

Mardi 2 juillet - Fjord : Deux ans après son premier EP, le duo électro pop de Québec refait surface en début d’année avec l’éthéré Shallow Waters,peaufiné par Tim Bran (La Roux, The Verve) et intégrant cette fois des sonorités de guitare, piano, cordes, flûte et harpe à ses textures électroniques.

Mercredi 3 juillet – Schemes :Sur son premier EP, éponyme, le sextet montréalais fusionne néo-soul, free jazzet hip-hop, dans l’esprit du acid jazzdes années 90, tout en s’appuyant sur une grande richesse texturale. Les voix de Mike Clay et Nadia Baldé s’y intègrent telles de véritables instruments.
 
Jeudi 4 juillet – KALLITECHNIS : Son nom de scène, qui signifie « maître de son art » en grec, reflète ses origines et sa passion pour les arts. Étoile montante de l’indie R&B, la Montréalaise lançait en janvier son premier EP, Chromatic, où elle dévoile des morceaux raffinés, nimbés de sa voix soyeuse.

Vendredi 5 juillet – Léonie Gray : Comment ne pas tomber sous le charme de Léonie Gray, cette jeune chanteuse montréalaise à la voix de velours. Influencée par les Amy Winehouse, Corinne Bailey Rae et Feist, elle trouve son style avec des compositions pop-soul et R&B qui mettent en lumière ses superbes qualités vocales.

Samedi 6 juillet – Liana : La jeune auteur-compositrice -interprète, avec sa voix chaude et claire, nous fait voyager dans son univers pop-électro aux accent R&B. Délicieux et sensuel.
 

Scène Hyundai - le Parterre (angle De Montigny et Clark)

Le rendez-vous annuel des amateurs de blues : la fameuse scène du Parterre ! Avec dans un premier temps la série Les Spectacles blues Hyundaià19h puis lesSoirées Blues Hyundai à 23h!À vos sensations !

Les Spectacles blues Hyundai à 19h

Jeudi 27 juin – Cécile Doo-Kingué : Avec sa voix suave et profonde et son habile jeu de guitare, la Camerounaise-New-yorkaise-Montréalaise Cécile Doo-Kingué mélange admirablement bien les genres. Du blues, du soul, du rock et des rythmes africains revisités à sa façon : unique, sensible et authentique.

Vendredi 28 juin – Miss Emily (Ontario) : Sa musique franchit les barrières et crée des ponts. Sa voix atteint des sommets émotionnels, ses performances entrelacent blues, jazz et rock and roll. Depuis 15 ans, l’Ontarienne captive les spectateurs à travers le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni avec sa passion et son talent.

Samedi 29 juin – Angélique Francis (Ontario) : Musicienne polyvalente et particulièrement douée, cette auteure-compositrice-interprète canadienne saura à coup sûr vous épater avec ses performances électrisantes aux styles variés ; blues, soul, jazz, folk. Avec sa voix à la fois puissante, grave et feutrée, cette multi-instrumentiste réussit admirablement bien à transmettre sa passion pour la musique.

Dimanche 30 juin – Daddy Long Legs (États-Unis) : Sur Lowdown Ways, son quatrième album, le trio festif de Brooklyn reconnu pour son blues survolté, élargit ses horizons en intégrant des sonorités cajun, gospel et country. Depuis sa formation il y a près de 10 ans, il n’a jamais baissé l’intensité d’un cran.

Lundi 1erjuillet – Barbara Diab & The Smoked Meat Band Feat : Tony Coleman – La voix expressive et le registre de la Montréalaise d’origine australienne lui ont forgé une réputation enviable sur la scène blues. Pour le Festival, le batteur Tony Coleman, qui a joué pour B.B. King et Otis Clay, se joint à elle et à son mari, le bassiste Pierre Lamontagne. Étincelles en vue.

Mardi 2 juillet & Mercredi 3 juillet – Jenie thai (Ontario) - De formation classique, la pianiste, auteure-compositriceinterprète en constante évolution, s’imprègne du blues et des artistes qui l’ont inspirée ; Ray Charles, Aretha Franklin, Tom Waits ou Nina Simone. Son dernier album Night on Fire propose des chansons à la fois dures et tendres qui touchent direct au coeur.
 
Jeudi 4 juillet - Stephen Barry Band Après 44 ans de loyaux services sur la scène montréalaise et neuf albums, le légendaire et festif groupe de blues fait définitivement partie de notre histoire musicale. Avec une variété de styles, allant du folk-blues au swing en passant par le blues électrique, espérons que ce groupe d’élite nous fassent vibrer encore longtemps.

Vendredi 5 juillet – Steve Marriner Ontario - Adolescent, on dit déjà qu’il est un prodige de l’harmonica. Il remporte 6 fois le prix Maple Blues pour le joueur d’harmonica de l’année. Après avoir accompagné en tournée l’icône du folk-blues Harry Manx pendant plusieurs années, il est le chanteur et guitariste du groupe MonkeyJunk et l’harmoniciste de Colin James. Ce multi-instrumentiste combine le roots, le soul et le blues pour un résultat d’une grande authenticité.

Samedi 6 juillet - Miche Love & Blues Dynamite - Impossible de rester de marbre devant l’énergie que dégagent la chanteuse et son groupe sur scène. Jump blues, swing et rockabilly : ils ramènent leurs spectateurs à la belle époque du blues tout en les faisant danser tout leur soûl.

Les soirées Blues Hyundai à 21h & 23h

Jeudi 27 juin – Guy Bélanger et invitée : Kim Richardson : Pour cette deuxième prestation de la soirée, l’harmoniciste partage la scène avec la chanteuse et choriste Kim Richardson. La voix envoûtante de la grande dame et son incroyable énergie se marient admirablement bien à celle de Guy Bélanger. Un artiste sensible et vrai.

Vendredi 28 juin – Mississipi Heat (États-Unis) : Inspiré par le blues traditionnel de Chicago des années 50 et par le patrimoine musical afro-américain, le leader du groupe et harmoniciste Pierre Larocque aime bien sortir des sentiers battus. Avec plus d’une douzaine d’albums enregistrés, des spectacles applaudis dans le monde entier, cette belle gang de musiciens s’arrête à Montréal pour notre plus grand plaisir. Du blues, du vrai de vrai !  

Samedi 29 juin - Victor Wainwright & The Train (États-Unis) : Avec le claviériste Victor Wainwright à la voix rocailleuse et son groupe de musiciens plus que talentueux, ça va décoiffer assurément. Du blues pur et dur, du cœur au ventre, des performances énergiques pour une soirée mémorable.

À 21h Dimanche 30 juin : Dawn Tyler Watson Band : Elle accumule les prix, la reine du blues montréalais ;3 Maple Blues Awards canadiens, 9 Lys Blues Québec et tout récemment, le premier prix au Blues Challenge de Memphis ! Après Jawbreaker, elle présente les chansons blues, soul et gospel de son tout nouvel album MAD LOVE, en compagnie de son groupe, le Ben Racine Band.
 
À 23h - Dimanche 30 juin : Ben Racine Band : En 2017, Ben Racine remporte le « Albert King Award » pour la meilleure performance de guitare dans la catégorie groupe de blues international de Memphis. Sa voix est aussi exceptionnelle que son jeu de guitare et avec la complicité des musiciens, ses performances sur scène sont particulièrement remarquées. Pour les fans de blues et de R&B, c’est une fin de soirée à ne pas manquer.
 
Lundi 1erjuillet – Wellbad (Allemagne) : L’Allemand Daniel Welbat chante comme s’il traînait dans les bars les plus sombres depuis des années, où il glane les histoires et les rêves qui forment ses chansons, s’abreuvant au rock, au blues, au jazz et au hip hop pour créer un cocktail enivrant.

Mardi 2 juillet – JP Soars (États-Unis) : Le guitariste polyvalent aux multiples influences – il a autant accompagné des groupes d’heavy metal que de jazz manouche ou de country – a trouvé sa signature avec un blues rock du sud. Tout en vous réchauffant le cœur, il vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière note.

Mercredi 3 juillet – Paul DesLauriers Band : Le groupe québécois est composé de trois musiciens de blues. Le guitariste virtuose et chanteur Paul DesLauriers et les non moins prodigieux Greg Morency à la basse et Sam Harrisson à la batterie sont des complices musicaux et des amis depuis plus de 20 ans. Ça s’entend sur scène. Ils sont versatiles et créatifs, à la fois fougueux et réfléchis.

Jeudi 4 juillet - Popa Chubby (États-Unis) : Originaire du Bronx, Sa musique blues new-yorkais avec des couleurs rock et funk est très personnelle. Ce guitariste « enragé », qui défonce la baraque dans un rythme effréné peut aussi jouer tout en douceur comme lorsqu’il interprète Hallelujah, sa « chansonpause », comme il aime à le dire.

Vendredi 5 juillet – Matchedash Parish (Ontario) : Avec cette formation de musiciens de blues, composée de 9 musiciens et 2 choristes, vous aurez l’impression d’être transporté dans une église évangéliste du sud des États-Unis pour un concert inspiré du gospel et de la musique roots.

Samedi 6 juillet – Sue Foley (États-Unis) : Ado, la Ice Queen s’était promise de jouer de la guitare. Pari réussi pour la chanteuse et compositrice d’origine ontarienne, qui a publié plus de 15 albums et est devenue une icône du blues, en plus de signer un livre sur les femmes guitaristes. 
 
Place Heineken – (angle Jeanne-Mance et René-Lévesque)
 
Un lieu incontournable du Festival avec sa belle terrasse, son bar et sa musique en continu jusqu’au petit matin, le tout propulsé par notre partenaire Heineken. Le lieu sera animé dès 16havec les Animations musicales, puis à 17havec les Apéros Jazz. Pour la soirée, rendez-vousà 19hpour conclure avec la série Les Brunantes Jazzpuis à 23havec Les Sessions Heinekenpour élever les notes tous ensemble dans l’effervescence ! 

Les animations musicales par Heineken à 16h

Jeudi 27 juin & Vendredi 28 juin – Funkxie Groove : L’ensemble Funkxie Groove métisse funk et jazz dixie (et parfois rock) avec dextérité. Piloté par le trompettiste et professeur Jocelyn Couture, le septuor montréalais compte sur un arsenal regroupant cinq souffleurs, un guitariste et un batteur. 
 
Samedi 29 juin et Lundi 1erjuillet – Sweet Dixie Avec le meneur du groupe Pierre Perron à la clarinette et au saxophone, impossible de résister à ce voyage coloré et festif. On ferme les yeux et nous voilà transportés au cœur des parfums du jazz traditionnel de La Nouvelle-Orléans.
 
Dimanche 30 juin et jeudi 4 juillet – Esprit de la Nouvelle-Orléans : Le dynamique groupe L’Esprit de La Nouvelle-Orléans, grand habitué du Festival, vous charmera encore avec ses superbes sonorités, souvent émouvantes, de trompette, de clarinette, de trombone, de banjo, de sousaphone et de batterie. Ces fils spirituels de Louis Armstrong et de Duke Ellington proposent une interprétation jouissive des classiques du jazz traditionnel.
 
Mardi 2 juillet & Mercredi 3 juillet – Montréal Dixie : Avec leur répertoire du dixieland traditionnel, les musiciens de Montréal Dixie ont joué pendant des années sur des croisières en parcourant les océans. Installé à Montréal, le groupe a depuis ajouté à son tour de chant les plus populaires standards du jazz classique et latin.
 
Vendredi 5 juillet & Samedi 6 juillet – Le Dixieband : Un bel hommage à la musique des années vingt et en particulier au jazz traditionnel de La Nouvelle- Orléans. Depuis plus de 30 ans, les six musiciens qui composent ce groupe de Montréal font revivre avec amour et humour le répertoire de cette période et de cette région dans la plus pure tradition du genre.
 
Les Apéros Jazz Heineken à 17h

Jeudi 27 juin – Curtis Nowosad (Ontario) : Le batteur et compositeur Curtis Nowosad, Manitobain d’origine installé à Harlem, est une force brute, un musicien hautement qualifié, polyvalent et avant-gardiste. Artiste engagé pour la justice sociale, son jazz/blues brasse la baraque.
 
Vendredi 28 juin – Audrey Ochoa Trio (Alberta) : Certainement l’une des joueuses de trombone les plus prolifiques d’Edmonton, elle peut tout jouer : jazz, rock, pop, latin, punk, ska… Cette musicienne et compositrice, étoile montante, déborde de talent, d’inspiration et d’humour. En lice pour le Grand Prix de Jazz TD.
 
Samedi 29 juin – Ensemble Alex Leblanc : Musicien de rue durant son adolescence à Québec, il tombe amoureux de la contrebasse durant sa formation en jazz et en classique. Outre l’enseignement, il a depuis monté son propre ensemble avec lequel ses talents de compositeur et d’arrangeur peuvent s’exprimer librement. En lice pour le Grand Prix de Jazz TD.

 
Dimanche 30 juin – Sasha Berliner (États-Unis): Son bac à la New School of Jazz and Contemporary Music à peine terminé que, déjà, la vibraphoniste, percussionniste et compositrice de San Francisco publie un EP et joue aux côtés de Beck et Ravi Coltrane. Elle remporte, à 19 ans, le LetterOne Rising Stars Award. Une artiste à suivre. 
 
Lundi 1er juillet -Benjamin Deschamps No Codes : Benjamin Deschamps, le saxophoniste, compositeur et arrangeur très en demande dans la métropole, révélation Radio-Canada Jazz 2017, présente le nouveau collectif No Codes. Il emprunte les rythmes de jazz, de la musique des Andes et du free jazz. Rigoureux et classe. En lice pour le Grand Prix de Jazz TD.
 
Mardi 2 juillet – Baritone Madness (Alberta):C’est son amour pour le saxophone baryton qui a incité Keith O’Rourke à former un trio centré sur cet instrument avec ses deux complices, Pat Belliveau et Gareth Bane. Sur scène, chacun prend la gouverne à tour de rôle, se promenant du swing au funk.
 
Mercredi 3 juillet – Razalaz :Le pianiste Olivier Salazar compose avec une instrumentation bien précise en tête pour obtenir un groove-funk contrasté avec des passages puissants et d’autres plus intimes et mélodiques. Le groupe remporte le Grand Prix Festi Jazz de Rimouski 2018. On comprend pourquoi !
 
Jeudi 4 juillet – Rachel Therrien Quintet : De Rimouski à Brooklyn, où elle réside désormais, la trompettiste, compositrice et férue de culture latinoaméricaine a connu une ascension à la hauteur de son talent. La lauréate du Grand Prix TD Jazz en 2015 tourne aujourd’hui à travers l’Amérique et l’Europe.
 
Vendredi 5 juillet – Jean-François Groulx trio – Spirale : Le jazz constitue son terrain de jeu privilégié, mais le pianiste se promène également dans l’univers des musiques du monde et de la chanson populaire, en plus de participer à nombre d’émissions de télé et d’albums comme musicien et créateur. Quand il n’est pas en train de composer les siens…
 
Samedi 6 juillet – Marie-Josée Frigon MJF5 : L’explosive saxophoniste de l’émission Belle et Bum, « la Bleuette » de Saint-Félicien comme on l’appelle affectueusement, est convoitée pour son jeu agile et son charisme. Elle a accompagné Bobby Bazini, Richard Desjardins, Les Trois Accords, Paul Anka et Lionel Richie. Elle nous présente son projet jazz MJF5, avec entre autres la crème des musiciens de la scène locale.
 
Les Brunantes Jazz Heineken à 19h

Jeudi 27 juin – Tom Easley (Nouvelle-Écosse) : Reconnu comme l’un des meilleurs bassistes jazz des Maritimes, il a fondé The Easley Quartet en 2017 afin de propager ses compos. Avec un son qui s’adresse tant aux férus de jazz classique que de groove, la formation propose un nouvel éclairage, tout en respectant la tradition.
 
Vendredi 28 juin – Rémi Bolduc Quartet : Son jeu est puissant, maîtrisé et d’une extrême précision. L’un de nos meilleurs saxophonistes, Rémi Bolduc est tout simplement époustouflant. Sur scène avec son quartet.
 
Samedi 29 juin – Yuri Honing Quartet (Pays-Bas) : Figure de la scène jazz néerlandaise, ce saxophoniste qui a remporté deux prix Edison (Grammy hollandais) vient nous présenter son album Desire avec son Acoustic Quartet. Durant sa fructueuse carrière, il a pu collaborer avec des grands du jazz comme Charlie Haden, Paul Motian, Gary Peacock, Paul Bley, Pat Metheny…
 
Dimanche 30 juin – Nubya Garcia (Royaume-Uni) : La jeune saxophoniste et compositrice basée à Londres Nubya Garcia est une artiste pour le moins déterminée. Née d’une mère guyanaise et d’un père trinidadien, elle mélange à sa manière l’afro-groove, le jazz et le hip-hop. Elle s’est entourée de la crème des musiciens issus de la nouvelle vague londonienne et cette union joyeuse rayonne à travers ses compositions. Une perle à découvrir.
 
Lundi 1erjuillet – Lex French : Il a quitté la Nouvelle-Zélande, où on le considérait comme l’un des meilleurs trompettistes, pour s’établir à Montréal. Depuis, il prête régulièrement son talent au Christine Jensen Quartet, et accompagne d’autres grands noms, comme Diana Krall, en plus de faire partie de l’Orchestre national de jazz de Montréal.
 
Mardi 2 juillet - David Helbock’s Random/Control (Autriche) : Le pianiste de jazz et compositeur autrichien David Helbock, deux fois lauréats du plus grand concours de jazz piano solo au monde organisé à Montreux, multiplie les projets. Le dernier à son actif, Tour d’horizon, avec Random | Control reprend les chansons d’artistes qui l’ont inspiré : Abdullah Ibrahim, Duke Ellington, Miles Davis, Keith Jarrett ou Joe Zawinul pour repousser les limites et réinventer le jazz.
 
Mercredi 3 juillet – Larnell Lewis (Ontario) : Il s’initie jeune à la batterie à l’église gospel pour ensuite expérimenter divers styles musicaux et jouer avec un éventail d’artistes renommés. Il se joint au groupe Snarky Puppy triplement primé aux Grammy Awards. Avec son premier album In the Moment, il explore les liens profonds qui l’unissent au jazz et à sa culture afro-antillaise.
 
Jeudi 4 juillet – Beth McKenna Quintet – Spaces Beyond Here :C’est l’une des artistes les plus talentueuses et polyvalentes de la scène jazz montréalaise. Lauréate du Prix Opus pour le concert jazz de l’année 2017-2018, sa musique, décrite comme un mélange de jazz cinématographique, d’indie rock, de soul et de R&B, est synonyme de qualité, d’imaginaire et de subtilité. En lice pour le Grand Prix de Jazz TD.
 
Vendredi 5 juillet -Josh Rager Quintet : Le 4e album du pianiste, arrangeur, compositeur et professeur Josh Rager, Dreams and Others Stories, est mené avec clarté et rigueur. Il est entouré de musiciens talentueux…
 
Samedi 6 juillet – Connie Han Trio (États-Unis) :Féminité flamboyante, maîtrise bluffante du piano, maturité musicale inouïe : la pianiste californienne, du haut de ses 23 ans, épate la scène jazz depuis la parution de son deuxième album, Crime Zone. Son trio est l’un des plus en demande du moment.

Les Sessions Heineken à 23h

Jeudi 27 juin, Vendredi 28 juin & Samedi 29 juin – Les Royal Pickles : Le groupe montréalais de swing Les Royal Pickles se démarque par sa fidélité au hot jazz et par la fougue et la douce folie qui accompagne chacun de leurs spectacles. Préparez-vous à une soirée chaude et dansante.
 
Dimanche 30 juin et Lundi 1er juillet – Sax Machine (France) : Un trio qui fusionne hard-bop, afrobeat, funk et hip-hop en un alliage contagieux ! Fondé par le saxophoniste Guillaume Sené et le tromboniste Pierre Dandin, auxquels s’ajoute le MC Racecar, natif de Chicago, il transforme l’art de l’improvisation en un groove cuivré.
 
Mardi 2 juillet & Mercredi 3 juillet – The Liquor Store : Pionnier du future soul et expert en improvisation, le groupe mixe funk, jazz et hip-hop pour servir un cocktail aussi enivrant que bien dosé. Un son groovy qui fait danser toutes les générations !

Jeudi 4 juillet, Vendredi 5 juillet & Samedi 6 juillet - Manteca (Ontario) : La formation torontoise de neuf musiciens, qui fête ses 40 ans cette année, propose une approche mélodique à la fois légère et puissante du jazz avec des influences salsa, samba et funk qui ajoutent une couleur unique à sa musique.
 

M2(59, rue Sainte-Catherine Est)
 

La plus petite des salles pour le plus fou des partys ! La série Nightcap Heinekenà minuit. Tous ces spectacles sont gratuits ! 
 
Nightcap à Minuit 

Jeudi 27 juin & Vendredi 28 juin – The Shed Featuring Mélanie Charles : Ce collectif de musiciens montréalais organise depuis un peu plus d’un an des soirées de jazz-soul-R&B improvisées autour d’un artiste invité. Pour les sessions du Festival, The Shed invite donc Melanie Charles, musicienne et chanteuse d’origine haïtienne née à Brooklyn. Un jam intense et chaleureux qui vous fera danser consciemment et suer intelligemment !
 
Samedi 29 juin, Dimanche 30 juin & Lundi 1er juillet - Fredy V & The Foundation : Prodige du funk, multi-instrumentiste talentueux, bête de scène : les qualificatifs ne manquent pas pour décrire le magnétisme de cet artiste né à Washington et installé à Montréal.
 
Mardi 2 juillet & Mercredi 3 juillet - Sonido Pesao : Rap, merengue, salsa, cumbia, reggae ; tous les rythmes latinos « urbains » sont réunis pour faire la fête avec le groupe montréalais Sonido Pesao. Avec les chansons de leur tout nouvel album, leur joie de vivre et leur débordante énergie, on amorcera la saison estivale sous la chaleur.
 
Jeudi 4 juillet, Vendredi 5 juillet & Samedi 6 juillet – Urban Science #LECYPHER : Animé par Urban Science, ces jam-sessions de hip-hop classique réinventé sont devenues des incontournables du Festival. Avec des musiciens virtuoses de tous horizons de la scène montréalaise, de la musique en direct et un micro ouvert. Les noctambules seront particulièrement gâtés.
 

La grande Place Du Complexe Desjardins 
 

Sur la grande place du complexe Desjardins, La Petite école du jazz propose aux enfants de tous âges une initiation musicale dynamique, interactive et pleine de sourires, en compagnie du célèbre chat bleu Ste-Cat, la mascotte du Festival. Le favori des petits depuis plus de 25 ans ! Sur la Grande-Place du complexe Desjardins tous les jours à 11 h et 13 h 30. 
 
À 17h sur la grande place se tiendront Les Envolées Du Festival, rassemblant des musiciennes et des musiciens de plusieurs universités au Québec et écoles de musique. Allons-écouter nos talents d’ici ! 
 
Les Envolées Du Festival à 17h

Jeudi 27 juin – Quintet A (Université de Montréal) 
Vendredi 28 juin – Seamour (UQAM)
Samedi 29 juin – Le Renoir (Université Laval)
Dimanche 30 juin – Underground Combo (Université Laval)
Lundi 1erjuillet – Combo de l’École de Musique Vincent d’Indy
Mardi 2 juillet – Jany Provost Quintette (Université Concordia)
Mercredi 3 juillet – Lady J and The Jazz Cigarettes (Université Concordia)
Jeudi 4 juillet – Emma Rose Quintet (Université McGill) 
Vendredi 5 juillet – Gabriel Perreault Septet (UQAM)
Samedi 6 juillet – Marshall Herridge Trio (Université McGill)
 
 

Déambulatoire CBC/Radio-Canada
 

Tous les jours à 17 h, une fanfare hors du commun offrira aux festivaliers ses reprises déjantées de morceaux hip-hop : Urban Science Brass Band dans le spectacle déambulatoire CBC/Radio-Canada. Du bonheur dans la rue !
 

Le Camp de blues TD : spectacle des finissants
 

Chaque année, le Festival offre à une cinquantaine d’adolescents la chance de participer à un camp musical entièrement consacré au blues et absolument gratuit : le Camp de blues présenté par TD ! Pendant une semaine, du 29 juin au 5 juillet, les jeunes musiciens âgés entre 13 et 17 ans sont entourés de professionnels reconnus du milieu de la musique, peaufinent leurs connaissances musicales et montent un grand spectacle. Le vendredi 5 juillet à 18h sur la Scène TD, c’est l’occasion de voir le fruit de leurs efforts ! Tous les détails au campdeblues.com
 

En famille au Festival avec Rio Tinto


Le Festival, c’est aussi pour les enfants ! Chaque jour de l’événement, on trouve de tout pour la famille, partout sur le site. Des services gratuits aux familles sont offerts par Rio Tinto : un service de prêts de poussette et de coquilles anti-bruit, des toilettes multifamiliales incluant des tables à langer, des activités, des animations jeunesses et des jeux d’exploration libre, ainsi que des bracelets pour les enfants conçus pour inscrire les coordonnées des parents. Tous les jours de midi à 22 h.
 

Avec la présence de Radio-Canada
 

ICI MUSIQUE vous invite à partager votre passion du jazz avec l’animateur Stanley Péan et ses invités spéciaux à l’émission Quand le jazz est là, diffusée en direct du site extérieur du 3 au 5 juillet, à l’angle des rues Sainte-Catherine et Jeanne-Mance. Trois soirées festives, dès 17h30 : le 3 juillet, retrouvez l’animateur en compagnie de ses invités Raphaël Zaldivar, Christine Jensen, Gentiane MG et Paul Deslauriers avec le Trio Jonathan Turgeon. Le 4 juillet, Stanley aura le plaisir de co-animer avec notre Révélation Radio-Canada jazz, la talenteuse Dominique Fils-Aimé. Ce sera également l’occasion de recevoir, entre autres, Josh Rager, Jean-François Groulx et le groupe Les Twenty-Nines pour enflammer le public. Le 5 juilletMichel Donato, Angel Forrest et plusieurs autres discuteront et chanteront la note bleue, accompagnés à nouveau du groupe Les Twenty-Nines. L’entrée est libre et gratuite, une belle occasion de vibrer au rythme d’ICI MUSIQUE et du Festival!
 

Du nouveau sur le site
 

Coté gourmand, les festivaliers auront le plaisir de découvrir La terrasse des Fromages d’ici. Ouverte de midi à minuit, celle-ci se situe sur la rue Sainte-Catherine en face du complexe Desjardins. Au programme, de nombreuses variétés de fromages à déguster, sur les conseils du maître fromager qui se fera un plaisir de faire découvrir tout le savoir-faire du Québec.
 

La création du Prix Oliver Jones pour le 40ème anniversaire du Festival International de Jazz de Montréal

 
Natif du quartier la Petite-Bourgogne, Oliver Jones, ce géant du piano a laissé une marque indélébile dans l’histoire du Festival de jazz. Le prix Oliver Jones prend la forme d’un concours organisé dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal destiné aux jeunes musiciens de niveau universitaire se considérant issus des minorités visibles. Chacune des grandes universités du Québec (UQAM, Université de Montréal, Université Concordia, Université McGill, Université Laval) ayant un cursus jazz propose un candidat qui est sélectionné à l’interne de façon collégiale par le corps professoral. Les cinq candidats performeront le 26 juin devant public à L’Astral (entrée libre) dans le format de leur choix (de solo à quintet). Un jury mixte composé de professeurs et professionnels évaluera leur performance et déterminera le gagnant. Les candidats seront jugés sur leurs talents de compositeur, de musicien et d’arrangeur.

Le lauréat remportera un prix de 5000 $ offert par Stingray et recevra une invitation du Festival pour performer sur une de ses scènes l’année suivante.
 

Concours J'aime le Festival 2019 
 

1er prix : Grand prix Hyundai vous offre une escapade pour quatre personnes à La Nouvelle-Orléans. Valeur approximative de 15 000$ (incluant les taxes)
 
2prix : Un MacBook Pro 13 pouces en aluminium d’une valeur de 3170 $. Offert par Rio Tinto.
 
3e prix : Une machine à café automatiqueJURA E6 offerte par Jura, d’une valeur de 2 300 $. Offerte par JURA

4prix : Un forfait VIP pour 8 personnes offert par le Casino de Montréal au restaurant au spectacle de Pink Martini, transport en limousine et souper au Casino de Montréal, le tout offert par ce dernier. D’une valeur de 1 600 $. 

5e prix : Un crédit voyage pour la destination de votre choix, d’une valeur de 1000 dollars. Offert par Delta Air Lines. 

6prix : Une carte-cadeau SAQ, valeur de 500 $. Offert par SAQ

7prix : Un panier-cadeaux découvertes offert par Fromages D’ici ! Prix d’une valeur de 300 dollars.
Pour participer : montrealjazzfest.com/concours ou au 400 Boulevard de Maisonneuve O, Montréal, QC H3A 1L4. 

Le tirage aura lieu le 8 juillet 2019 à 11h !
 
Publicité