Accueil > Programmation > Fiche d'un concert
(plus d'information)

En cochant l'option « Partager ma sélection de spectacles », j’accepte que ma sélection de spectacles, mes commentaires ainsi que mon nom et ma photo soient visibles pour tous les visiteurs du site web du Festival International de Jazz de Montréal.

J’accepte aussi les termes et conditions générales d’utilisation du site web du Festival International de Jazz de Montréal.

Votre adresse de courriel courriel a été validée.

Votre adresse de courriel n'a pas été validée.

Avant que vos commentaires soient visibles pour les autres festivaliers, vous devez valider votre adresse de courriel.

Un message de confirmation est envoyé à l’adresse courriel lors de la création de votre compte. Veuillez cliquer sur le lien « Valider mon adresse de courriel » dans ce message. Vos commentaires pourront ensuite être vus par vos amis et les autres festivaliers.

Vous avez perdu ce message ? Cliquez ici pour recevoir ce message à nouveau.

En cochant cette case, j’accepte que mes commentaires soit aussi publiés sur mon compte Facebook.

Fermer
Archives du Festival
Fiche(s) d’artiste(s) :

Dee Dee Bridgewater , John Pizzarelli , Martin Pizzarelli , Ray Kennedy

Partager :

Dee Dee Brigewater et ses musiciens / John Pizzarelli and Orchestra

Les Français l'adorent. Ici, elle reste à découvrir. Pour ses scats inventifs et débridés, pour sa voix puissante, sensuelle, colorée, feutrée, explosive dans un même souffle, elle a été consacrée, en 1990, meilleure chanteuse jazz par le magazine Down Beat. Déjà à 20 ans, Dee Dee Bridgewater rayonnait au Village Vanguard de New York dans l'orchestre de Thad Jones et Mel Lewis. Ensuite, elle a collaboré avec rien de moins que le gratin instrumental de New York: Max Roach, Dizzy Gillespie, Sonny Rollins et Dexter Gordon. Débarquée en France, elle fera même dans la comédie musicale en jouant Billie Holiday avec charme et élégance dans la pièce Lady Day. Quoi dire de plus? Sa présence à Montréal est un événement en soi! Le guitariste-chanteur-chef d'orchestre-crooner-fils de Bucky Pizzarelli, j'ai nommé John Pizzarelli, revient nous chanter la pomme: celle du New York des années 30. Après avoir, l'an dernier au Festival, transformé durant une semaine le Club Soda en temple du easy-swing, John Pizzarelli récidive pour un soir seulement. Il nous défilera les standards et, encore une fois, pour mieux nous faire chavirer dans l'époque romantique, ce grand admirateur de Benny Goodman et du big band de Count Basie sera accompagné d'un grand orchestre.

John Pizzarelli (voix)
Martin Pizzarelli (basse)
Ray Kennedy (piano)
Tony Corbiscello (batterie)
Orchestre de Nat Raider
CBC Stereo Présente Les Grands Concerts en collaboration avec Cité 107,3 et Mix 96

 

Les Grands Concerts
lundi
5 juillet 1993

18 h
Théâtre Maisonneuve
AJOUTER À

PARTAGER
LÉGENDE : Sièges numérotés SIÈGES NUMÉROTÉS Admission générale ADMISSION GÉNÉRALE
Notez que le prix des billets inclut les taxes, les redevances ainsi que les frais d'administration.

Ajoutez ce concert à votre sélection personnalisée en cliquant sur le bouton « Mes Concerts » correspondant à l’horaire désiré.

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Lien vers cette vidéo

Calendrier des concerts
juillet 1993
dim.lun.mar.mer.jeu.ven.sam.
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
1234567


Aller au

Afficher la série

Concerts par scènes