Accueil > Programmation > Fiche d'un concert
(plus d'information)

En cochant l'option « Partager ma sélection de spectacles », j’accepte que ma sélection de spectacles, mes commentaires ainsi que mon nom et ma photo soient visibles pour tous les visiteurs du site web du Festival International de Jazz de Montréal.

J’accepte aussi les termes et conditions générales d’utilisation du site web du Festival International de Jazz de Montréal.

Votre adresse de courriel courriel a été validée.

Votre adresse de courriel n'a pas été validée.

Avant que vos commentaires soient visibles pour les autres festivaliers, vous devez valider votre adresse de courriel.

Un message de confirmation est envoyé à l’adresse courriel lors de la création de votre compte. Veuillez cliquer sur le lien « Valider mon adresse de courriel » dans ce message. Vos commentaires pourront ensuite être vus par vos amis et les autres festivaliers.

Vous avez perdu ce message ? Cliquez ici pour recevoir ce message à nouveau.

En cochant cette case, j’accepte que mes commentaires soit aussi publiés sur mon compte Facebook.

Fermer
Archives du Festival
Fiche(s) d’artiste(s) :

Sphere

Partager :

Sphere

La vie de Thelonious Monk est un mys­tère, une énigme dont les clefs sont à jamais rouillées. Plus que tout autre créateur de ce siècle, le Capitaine Monk a su préservé sa traversée de tout abor­dage. Si, en cours de navigation, on l'a jugé bizarre et fantasque, il ne faudrait pas hâtivement conclure, comme beau­coup l'ont déjà fait, que Monk s'était délibérément créé un double, afin de rendre plus opaque l'entrée du port faisant le lien entre lui et les autres.

Ce pianiste-compositeur avait simple­ment choisi de se laisser noyer par l'imagination créative. Et lorsque la pol­lution s'imisçait pour lui rappeler les contingences de la réalité, il ne lançait pas de S.O.S. mais adoptait plutôt l'indif­férence. Ce qu'il fit d'ailleurs au cours des dix dernières années de sa vie. Les supersoniques remplacent les navires? Et bien, tant pis, ou tant mieux! Thélonious Sphere Monk s'est peut-être passé la réflexion le jour de son départ définitif, le 17 janvier 1982, sachant bien qu'au même instant quatre navigateurs pénétraient dans les studios pour inter­préter six de ses compositions et ainsi préparer l'accostage définitif. Le mystère était, encore là, au rendez-vous: Charlie Rouse, Ben Riley, Buster Williams et Kenny Barron ne savaient pas, au mo­ment où ils commençaient l'enregistre­ment que Monk était mort deux heures auparavant.

Ces quatre musiciens qui composent le groupe "Sphere" constituent probable­ment la plus belle surprise de ce 4ème Festival de Jazz de Montréal. Leur pre­mier album "Four in One" est assurément l'une des plus splendides réussites de ces dernières années. Leur association a commencé alors que le contrebassiste Buster Williams, le pianiste Kenny Barron et le batteur Ben Riley faisaient partie de l'orchestre de Ron Carter. Avec celui-ci, ils enregistrèrent le double-album "Piccollo".

Ces trois virtuoses, réciproquement in­terressés par ce que faisait les autres, choisirent de s'associer de façon perma­nente. Individuellement, leurs expé­riences professionnelles sont énormes. Buster Williams a joué et/ou enregistré avec Dexter Gordon, Miles Davis, Sarah Vaughan, Mc Coy Tyner, Hank Jones... en plus d'avoir produit cinq albums en tant que leader. Kenny Barron a joué et/ou enregistré avec Dizzy Gillespie, James Moody, Jimmy Heath, Stan Getz... et sous son propre nom, on retiendra surtout "Kenny Barron at the piano", sur étiquette "Xanadu". Avant d'être membre du quartet de Monk (cinq ans), Ben Riley a joué et/ou enregistré avec Jonny Griffin, Eddie "Lockjaw" Davis, Sonny Rollins, Cedar Walton et Hank Jones, en plus d'être membre du "New-York Jazz Quartet". Quant au saxophoniste Charlie Rouse, sa carrière s'étale sur plus de trente années. Il a accompagné Parker, Duke Ellington, Duke Jordan et Benny Carter, puis il a fondé "Les Jazz modes", mais il s'est surtout illustré auprès de Monk (onze ans). C'est après la venue de Charlie Rouse que va définitivement se former "Sphere" (prénom de Monk), dont la plus belle réussite est d'avoir fait l'unanimité et l'admiration de leurs con­frères.

Série B - Jazz dans la nuit
mercredi
6 juillet 1983

23 h 30
Théâtre St-Denis
AJOUTER À

PARTAGER
LÉGENDE : Sièges numérotés SIÈGES NUMÉROTÉS Admission générale ADMISSION GÉNÉRALE
Notez que le prix des billets inclut les taxes, les redevances ainsi que les frais d'administration.

Ajoutez ce concert à votre sélection personnalisée en cliquant sur le bouton « Mes Concerts » correspondant à l’horaire désiré.

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Lien vers cette vidéo

Calendrier des concerts
Cliquer sur une date pour
voir les concerts à l’affiche
juillet 1983
dim.lun.mar.mer.jeu.ven.sam.
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Aller au

Afficher la série

Branchez-vous avec votre compte Facebook
Ou utilisez votre mot de passe du MontrealJazzFest.com