Accueil > Programmation > Fiche d'un concert
(plus d'information)

En cochant l'option « Partager ma sélection de spectacles », j’accepte que ma sélection de spectacles, mes commentaires ainsi que mon nom et ma photo soient visibles pour tous les visiteurs du site web du Festival International de Jazz de Montréal.

J’accepte aussi les termes et conditions générales d’utilisation du site web du Festival International de Jazz de Montréal.

Votre adresse de courriel courriel a été validée.

Votre adresse de courriel n'a pas été validée.

Avant que vos commentaires soient visibles pour les autres festivaliers, vous devez valider votre adresse de courriel.

Un message de confirmation est envoyé à l’adresse courriel lors de la création de votre compte. Veuillez cliquer sur le lien « Valider mon adresse de courriel » dans ce message. Vos commentaires pourront ensuite être vus par vos amis et les autres festivaliers.

Vous avez perdu ce message ? Cliquez ici pour recevoir ce message à nouveau.

En cochant cette case, j’accepte que mes commentaires soit aussi publiés sur mon compte Facebook.

Fermer
Archives du Festival
Fiche(s) d’artiste(s) :

Michel Donato , Stan Getz

Partager :

Stan Getz

Première partie: Michel Donato

Celui qu'on surnomma "The Sound" s'entoure de musi­ciens hors-pair pour nous communiquer ses plus récentes pièces. Avec:
- Stan Getz, saxophone ténor;
- Victor Lewis, batterie;
- Marc Johnson, contrebasse
- Jim Mc Neely, piano.

Michel Donato, le lauréat du concours de Jazz 1982 nous revient cette année avec en prime un excellent premier album. C'est en 1961 que commence la carrière de ce bassiste montréalais qui -à cette époque- faisait partie du trio maison du club "Jazz-Hot". Cet engagement sera l'occa­sion pour Michel Donato d'accompagner tous les grands du jazz: Zoot Sims, Sonny Stitt, Harry Edison. Sa virtuosité lui vaut des enga­gements prestigieux auprès des grands du piano: Bill Evans et Oscar Peterson. Avec ce dernier, il enregistra un disque durant une tournée au Japon. Un long séjour à Toronto lui permet d'élargir sa connaissance du réper­toire auprès de musiciens fabuleux comme: Sonny Rollins, Kank Jones, Jimmy Rowles, Clark Terry, etc. Cette année, Michel Donato jouera en compagnie de la chanteuse Karen Young au Grand Café et présentera avec son quintette de nou­velles compositions en pre­mière partie du spectacle de Stan Getz.

STAN GETZ

À New-York, il y a un peu moins de 90 boîtes de jazz. Nommons-en une: le Colby's, sur Berklee Street, situé tout près de l'ancien "Bar à Dédé". C'est pas des farces, mais du réalisme social. Une chose est sûre, Stanley Getz était l'invité du Colby's en ce vendredi soir de mars 1978. On ne sait plus s'il avait plu ou chauffé cette journée-là, mais le Colby's était noir de monde, ce qui ne lui arrivait pas si souvent.

Stan Getz est né à Philadelphie, le 2 février 1927. À l'âge de 15 ans, pour la première fois dans sa vie, son ténor lui rapporte des dividendes: il vient d'être engagé par Dick "Stinky" Rogers. Quelques années plus tard, Stan Getz joint son talent aux or­chestres réputés de l'époque: Benny Goodman, Stan Kenton et Jimmy Dorsey. Il grava son premier succès, "Early Autumn", aux côtés de Woody Herman. Au sein de ce big-band, on retrouvait, outre Stan Getz, Zoot Sims, Herbie Stewart, Serge Charloff et Jimmy Giuffre; on les surnommait "The brothers". Cette joyeuse corpo­ration écumait la côte ouest des U.S.A. pendant qu'à l'est, Parker, Dizzy et compagnie pirataient la 52ième rue de New-York. Très dé­rangés par tout ce vacarme, on s'efforça, par l'intermédiaire de jour­nalistes ou critiques, d'élaborer et d'entretenir une stratégie de con­frontation qui, aujourd'hui encore, reste nébuleuse. Parce que d'une part, on avait hâtivement qualifié un style musical de "cool" et que d'autre part, il y avait le "Be-Bop", on a pensé refaire une bataille analogue à celles maintes fois provoquées dans d'au­tres lieux artistiques. Heureusement, des musiciens comme Stan Getz, moins dupes que ne le crurent les notables de l'époque, surent avec brio et indifférence contourner le guépier dans lequel on essayait de les isoler.

C'est ainsi que Stan Getz se retrouva en 1949, à la tête de son propre orchestre: un quartet qui avait comme pianiste le futur pape du jazz funky, Horace Silver. A ceux qui s'étonnèrent de ne plus entendre la sonorité pure et suave qu'ils avaient béatement admirée auprès de Woody Herman, Stan Getz s'empres­sait de rappeler qu'il avait fréquenté le bitume new-yorkais, chauffé par Charlie Parker, avant le sable fin de Loz Angeles. "S'ouvrir à toutes les choses de la vie est indispensable", disait-il.

En 1962, il commence une série d'albums composés de Bossa-Nova. Les puristes, outrés, se détournèrent de celui qu'on avait surnommé autre­fois "The Sound"... Encore une fois, on voulait cantonner un musicien dans une voie spécifique!

La suite allait être riche en rebon­dissements. Stan Getz délaisse la "bossa-nova" et nous fait part d'une autre facette de son talent: le flair. C'est auprès de Stan Getz que Chick Corea, Gary Burton, Joanne Brackeen, Stanley Cowell et Mike Richmond esprimèrent leurs talents respectifs pour la première fois de leurs carrières.

Ce sont de jeunes musiciens que nous présentera Stan Getz le 8 juillet prochain: Victor Lewis à la batterie (ancien compagnon de Woody Shaw), Marc Johnson (dernier con­trebassiste du pianiste Bill Evans) et John McNeely au piano; c'est avec eux qu'il enregistra son dernier dis­que "The Master".

Série A - Les Grands Concerts
vendredi
8 juillet 1983

19 h
Théâtre St-Denis
AJOUTER À

PARTAGER
LÉGENDE : Sièges numérotés SIÈGES NUMÉROTÉS Admission générale ADMISSION GÉNÉRALE
Notez que le prix des billets inclut les taxes, les redevances ainsi que les frais d'administration.

Ajoutez ce concert à votre sélection personnalisée en cliquant sur le bouton « Mes Concerts » correspondant à l’horaire désiré.

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Lien vers cette vidéo

Calendrier des concerts
juillet 1983
dim.lun.mar.mer.jeu.ven.sam.
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Aller au

Afficher la série