Accueil > Programmation > Fiche d'un concert
(plus d'information)

En cochant l'option « Partager ma sélection de spectacles », j’accepte que ma sélection de spectacles, mes commentaires ainsi que mon nom et ma photo soient visibles pour tous les visiteurs du site web du Festival International de Jazz de Montréal.

J’accepte aussi les termes et conditions générales d’utilisation du site web du Festival International de Jazz de Montréal.

Votre adresse de courriel courriel a été validée.

Votre adresse de courriel n'a pas été validée.

Avant que vos commentaires soient visibles pour les autres festivaliers, vous devez valider votre adresse de courriel.

Un message de confirmation est envoyé à l’adresse courriel lors de la création de votre compte. Veuillez cliquer sur le lien « Valider mon adresse de courriel » dans ce message. Vos commentaires pourront ensuite être vus par vos amis et les autres festivaliers.

Vous avez perdu ce message ? Cliquez ici pour recevoir ce message à nouveau.

En cochant cette case, j’accepte que mes commentaires soit aussi publiés sur mon compte Facebook.

Fermer
Archives du Festival

V.S.O.P. II

Première partie: Dave Turner Sextet

Une superbe machine. Une des formations les plus im­portantes des huit dernières années. Avec :
- Ron Carter, contrebasse;
- Herbie Hancock, piano;
- Brandford Marsalis, saxo­phones;
- Wynton Marsalis, trompette;
- Tony Williams, batterie.

Après quinze ans d'expé­riences au sein de diverses formations, Dave Turner a décidé de présenter, à l'occa­sion du quatrième Festival de Montréal, son propre or­chestre. Dans la lignée des formations « hard bop », ces musiciens joueront leurs compositions en plus d'inter­préter d'énergiques pièces signées par les grands du Bop. Saxophoniste alto, soprano et ténor, Dave Turner s'est illustré dans le big band de Vic Vogel et au sein de l'Université Con­cordia où il enseigne.

V.S.O.P.

En 1976, le producteur Georges Wein demanda au pianiste Herbie Hancock de participer au « Newport Jazz Festival », à New York. Comme d'habitude, Herbie désirait faire quelque chose de différent. Il décida de présenter la rétrospective de quinze ans de carrière; c'est ainsi que l'on regroupa le contrebassiste Ron Carter, le batteur Tony Williams et le saxophoniste Wayne Shorter, autour du pianiste. Comme vous le savez certainement, tous ces virtuoses fu­rent membres du « Miles Davis Quin­tet » durant les années soixante. La réunion de ces fabuleux instrumen­tistes causa une certaine hystérie; pour cette occasion, on baptisa ce spectacle de Very Special Onetime Performance (V.S.O.P.).

À l'occasion de la 4ème édition du Festival de Jazz de Montréal, ces musiciens ont accepté de participer à cet événement en changeant Wayne Shorter pour Brandford Marsalis et en accueillant dans la formation Wynton Marsalis, le trompettiste "phare" de ces deux dernières an­nées. L'année dernière, ces deux artistes étaient venus dans le cadre du Festival, à la tête de leur propre formation qui continue, d'ailleurs, son chemin.

Faisons les présentations du grand cru 83. Ron Carter, originaire de Détroit, est considésré comme le meilleur contrebassiste actuel. Avant d'être membre du "Miles Davis Quin­tet" en 1963, Ron Carter avait enre­gistré un superbe album avec Eric Dolphy ("Magic"), et il fit partie de l'orchestre de Cannonball Adderley. À cette époque, il était "the most in demand" de tous les bassistes. Il y a cinq ans, Ron Carter fit une très grande impression avec le disque "Piccolo", sur lequel on retrouve la formation rythmique du groupe "Sphere". À noter que sur ce disque, Carter joue principalement du vio­loncelle.

À l'âge de onze ans, le pianiste Herbie Hancock fit ses débuts pro­fessionnels: l'interprétation du "Con­certo en Fa Majeur" de Mozart, avec l'orchestre Symphonique de Chi­cago, sa ville natale. Heureusement pour le Jazz, le trompettiste Donald Byrd le débaucha et le prit dans son orchestre. En 1963, Hancock enre­gistre son premier album, "Takin' off", en tant que leader; la pièce "Watermelon Man" fût son premier "hit". La même année, Miles Davis l'engage. En 1968, il compose la musique du film "Blow-up" et forme son premier ensemble, à forte ten­dance funk, dont l'apogée se cristal­lise autour du disque "Headhunters", paru en 1973. Revenu, depuis, à une approche essentiellement acous­tique, Herbie Hancock proposait ré­cemment un excellent double album, "The Quartet".

Prodige de la batterie, Tony Williams devint célèbre au sein du "Miles Davis Quintet" en 1963, alors qu'il n'avait que seize ans. En 1964, il fonde "Lifetime", une formation au sein de laquelle on retrouve John McLaughlin et Jack Bruce. C'est la première tentative entre le jazz et le rock. Percussionniste innovateur, Tony Williams prépare actuellement un nouvel album.

Respectivement trompettiste et saxophoniste, Wynton et Brandford Marsalis furent les attractions des "Jazz Messengers" d'Art Blakey. Fas­ciné par leur jeunesse et leurs talents, Herbie Hancock produit leur premier album; édité en 1982, ce disque fût bombardé "meilleur mi­crossillon" de l'année.

Il y aurait encore mille choses à écrire à propos de ces virtuoses, mais comme il faut résumer, disons que V.S.O.P. Il, c'est le gâteau du 4ème Festival de Jazz de Montréal.

Série A - Les Grands Concerts
dimanche
3 juillet 1983

19 h
Théâtre St-Denis
AJOUTER À

PARTAGER
LÉGENDE : Sièges numérotés SIÈGES NUMÉROTÉS Admission générale ADMISSION GÉNÉRALE
Notez que le prix des billets inclut les taxes, les redevances ainsi que les frais d'administration.

Ajoutez ce concert à votre sélection personnalisée en cliquant sur le bouton « Mes Concerts » correspondant à l’horaire désiré.

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Lien vers cette vidéo

Calendrier des concerts
Cliquer sur une date pour
voir les concerts à l’affiche
juillet 1983
dim.lun.mar.mer.jeu.ven.sam.
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Aller au

Afficher la série

Branchez-vous avec votre compte Facebook
Ou utilisez votre mot de passe du MontrealJazzFest.com