Armand Vaillancourt

La Révolution du coeur

La révolution du cœur

Tirage à 175 exemplaires, 53,5 cm x 76 cm, 2008.
En feuille : 865 $ • Encadré de luxe : 1000 $

Pour acheter veuillez communiquer avec nous à GalerieLoungeTD@equipespectra.ca.
Ou par téléphone au 514 288-8882.
Armand Vaillancourt

Personnage haut en couleur, légende vivante qui, après 50 ans de carrière, ne cesse d'innover autant techniquement qu'esthétiquement, Armand Vaillancourt continue de laisser libre cours à sa fougueuse énergie et à son inépuisable créativité. Considéré aujourd’hui comme un pionnier de l'affirmation artistique au Québec, il fait, dès le début des années 1950, éclater les normes. Explorant les techniques et les matériaux comme encore nul autre ne l'avait fait, il ouvre la voie à la modernité.

Sa première création, L’arbre de la rue Durocher, fut sculptée directement à même un arbre presque mort pendant près de deux ans, suscitant la réaction vive des passants. Symbole puissant du rapport liant l’art à la nature, l’œuvre a été transportée plusieurs années plus tard au Musée national des beaux-arts du Québec, où elle peut encore être admirée.

Vaillancourt créera par la suite de nombreuses autres œuvres publiques un peu partout dans le monde. Que l’on pense à la remarquable fontaine-sculpture Je me souviens, créée en 1969 à Embarcadero Plaza à San Francisco, ou à Justice!, créée en 1983 pour le Palais de justice de Québec.

Citoyen engagé préoccupé par la défense des droits sociaux, culturels et environnementaux, il utilise son art comme arme de combat en en faisant un outil de conscientisation et de revendication. Il est le premier à avoir transporté l’art dans la rue. Armand Vaillancourt se distingue encore aujourd’hui par un art innovateur et audacieux.

Armand Vaillancourt est né à Black Lake, au Québec, le 3 septembre 1929, et a étudié à l’École des beaux-arts de Montréal de 1951 à 1955. On retrouve ses œuvres un peu partout au Canada et aux États-Unis et dans les plus importantes collections publiques, privées et muséales. De nombreuses distinctions lui ont été décernées, dont le prestigieux prix Paul-Émile-Borduas en 1993. En 2004, il devenait Chevalier de l’Ordre national du Québec.

Son œuvre La révolution du cœur fait partie de la collection permanente du Festival International de Jazz de Montréal et est offerte sous forme de sérigraphie à tirage limité à la Galerie Lounge TD.