Accueil > Artistes > Diana Ross

Diana Ross

1944 -

Origine : États-Unis

Instrument principal : Voix

Genres : Jazz, Pop, R&B/Soul/Funk

Avec une carrière qui s’étend sur près de 5 décennies, Diana Ross a conquis une place bien en vue au panthéon de la musique américaine. Femme de scène accomplie, icône du showbizz et figure irremplaçable de la culture populaire du 20e siècle, elle décline un répertoire impressionnant qui fait le pont entre R&B, soul, pop, disco et jazz. De ses débuts à la tête des Supremes à son enviable carrière solo subséquente, elle arbore un tableau de chasse comptant quelque 100 millions d’albums vendus, 18 chansons ayant atteint le sommet des palmarès, 8 distinctions aux American Music Awards, un Grammy Lifetime Achievement, une place dans le Rock and Roll Hall of Fame et le Prix Ella-Fitzgerald 2014 du Festival.

DIANA ROSS EN LIGNE
Partager :
VOUS AIMEREZ AUSSI :

Née le 26 mars 1944 à Détroit, Michigan, États-Unis, Diana Ross n’avait que 16 ans lorsqu’elle a signé avec le label Motown de Berry Gordy le 15 janvier 1961, entourée de celles qui allaient former avec elle The Supremes : Mary Wilson et Florence Ballard, auxquelles se sont brièvement joint à tour de rôle Betty McGlown-Travis et Barbara Martin.

L’avalanche de succès débute en 1964 avec le titre Where Did Our Love Go, vendu à plus de deux millions d’exemplaires, dans l’album du même nom où figurent aussi Baby Love et Come See About Me. Le groupe renouvelle par la suite 11 fois l’exploit d’atteindre la première position des palmarès avec notamment Stop! in the Name of Love, Back In My Arms Again, I Hear a Symphony, You Can't Hurry Love, You Keep Me Hangin' On, Love Child ou encore Someday We’ll Be Together (1969).

S’imposant de plus en plus à la tête du groupe, rebaptisé d’ailleurs Diana Ross & the Supremes en 1967, la chanteuse se lance en 1969 dans une carrière solo. De son premier album en 1970, Diana RossThe Boss en 1979, les seventies la verront percer avec des titres phare comme Reach Out & Touch (Somebody's Hand), Ain't no Mountain High Enough, Touch Me in the Morning (1973), ainsi que le succès disco Love Hangover en 1976. Au rang de ses proches collaborateurs, on la verra notamment partager le micro avec Marvin Gaye, avec qui elle signe un album de duos en 1973, ainsi que Michael Jackson, qu’elle a contribué à faire connaître avec l’album Diana Ross Presents The Jackson Five en 1969, et qui a travaillé sur des titres comme Muscles (1982) et Eaten Alive (1985).

Au grand écran, elle incarna Billie Holiday dans le film Lady Sings the Blues en 1972, décrochant au passage une nomination aux Oscars. Elle confirme l’essai en 1974, dans Mahogany, (1975) un film de Berry Gordy, dont le thème musical Do You Know Where You're Going to fait partie de ses succès, et plus tard, The Wiz (1978). Les années 80 ont vu la chanteuse tourner à plein régime, dès Diana en 1980 avec les titres Upside Down et I'm Coming Out. Alors que les albums paraissent régulièrement depuis — de Why Do Fools Fall in Love (1981), à I Love You (2006), en passant par Red Hot Rhythm and Blues (1987) et Take Me Higher (1995) —, Diana Ross s’est vue plusieurs fois distinguer en grand pour l’ensemble de sa carrière. Lauréate d’un Grammy Lifetime Achievement en 2012, elle livre lors de sa première visite au Festival International de Jazz de Montréal en 2014 un concert mémorable dans une Salle Wilfrid-Pelletier en pleine euphorie, et s’est vue décerner le Prix Ella-Fitzgerald 2014.

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur ?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Index d'artistes

Nom de l'artiste ou du groupe

Afficher les artistes de l'année :

Afficher les artistes du genre musical :


Afficher les artistes
dont l'instrument musical est :

Recherche d'artistes par pays ou province :

Lien vers cette vidéo