Accueil > Artistes > Johnny Clegg

Johnny Clegg

1953 -

Origine : Angleterre / Afrique du Sud

Instrument principal : Voix

Genre : World

Ce Sud-Africain d'origine anglaise s'illustre à partir des années 1980. Pionnier des métissages world, il marie avec bonheur cultures zulu et occidentale. Ses prises de position politiques colorent ses enregistrements : Universal Men raconte la vie d'un travailleur migrant, Work for All s'inspire de slogans syndicaux... Surnommé le Zoulou blanc, il fondera deux groupes multiculturels, Juluka et Savuka, sous le tumultueux régime de l'apartheid. Ces dernières années, Clegg poursuit son travail d'ambassadeur multiculturel. Sa musique continue de rayonner aux quatre coins de la planète musicale.

JOHNNY CLEGG EN LIGNE
Partager :

Ce Sud-Africain d'origine anglaise s'illustre à partir des années 1980. Pionnier des métissages world, il marie avec bonheur cultures zulu et occidentale. Ses prises de position politiques colorent ses enregistrements : Universal Men raconte la vie d'un travailleur migrant, Work for All s'inspire de slogans syndicaux... Surnommé le Zoulou blanc, il fondera deux groupes multiculturels, Juluka et Savuka, sous le tumultueux régime de l'apartheid. Ces dernières années, Clegg poursuit son travail d'ambassadeur multiculturel. Sa musique continue de rayonner aux quatre coins de la planète musicale.Johnny Clegg

Né de père anglais et de mère zimbabwéenne, Jonathan Clegg voit le jour le 7 juin 1953 près de Rochdale, en Angleterre. Il partage son enfance entre Israël, le Zimbabwe, la Zambie et l'Afrique du Sud, où il se pose à l'âge de sept ans. Par l'entremise de sa mère, chanteuse de jazz, et de son beau-père, journaliste sud-africain affecté à la scène judiciaire, le jeune Johnny a la chance de se familiariser avec certaines des réalités culturelle et politique de l'époque.

À l'âge de 14 ans, il se met à la guitare. Une rencontre fortuite avec le musicien de rue Mntonganazo Mzila, à Johannesbourg, permet à Clegg de trouver sa voix. Il passera deux ans aux côtés de Mzila à étudier la musique et la danse zulu.

Toutes couleurs unies

Au milieu des années 1970, avec le musicien Sipho Mchunu, venu à Johannesbourg pour travailler comme jardinier, Clegg fonde le groupe Juluka (qui signifie « sueur » en zulu). Les deux hommes pilotent le tout premier groupe mixte d'Afrique du Sud, ce qui n'est pas sans déplaire aux partisans de l'apartheid.

Sujette à la censure et aux contraintes de la radio d'État, la musique de Juluka trouve son principal débouché sur scène. Et encore, les formations inter-raciales n'ont le droit de jouer que dans des salles privées. Cela n'empêche pas Clegg et Mchunu de se produire dans certaines églises, universités et résidences de Johannesbourg, même s'il leur arrive fréquemment de ferrailler avec les autorités. Les deux hommes développent un important contingent de supporteurs.

Succès souterrainJohnny Clegg

Un premier album voit le jour en 1979. Universal Men ne reçoit aucun appui des ondes herztiennes étatiques, mais, grâce au bouche-à-oreille, trouve son élan et devient un succès underground. Clegg y dévoile sa formule hybride originale, qui consiste à jeter des ponts entre culture occidentale et culture zulu.

La suite, African Litany, paraît en 1981. On y retrouve notamment la chanson Impi, chant guerrier zulu traditionnel. Certains auditeurs l'interprèteront comme un appel au soulèvement à une époque où l'Afrique du Sud vit sous la chape de plomb de la ségrégation.

Lancé l'année suivante, le troisième effort de Juluka, Ubuhle Bemvelo (1982), est enregistré avec l'aide du bassiste Gary VanZyl et du batteur Zola Mtiya. L'album est essentiellement composé de chansons chantées en zulu. On y retrouve notamment la pièce à succès Woza Friday.

Trois ans plus tard, le climat politique de plus en plus lourd a raison du groupe. Pendant ses six années d'existence, Juluka aura endisqué deux disques certifiés platine et cinq disques certifiés or, présenté sa musique sur la scène internationale et sensibilisé l'opinion publique aux réalités quotidiennes de l'apartheid.

Second départ

Or, la fin de Juluka n'est que la fin d'un chapitre et Johnny Clegg ne met pas de temps à tourner la page. Lorsque Mchunu décide de reprendre la vie de fermier, son comparse monte un nouveau groupe, Savuka (« Nous sommes debout »). Un premier album est lancé en 1987, qui s'écoulera à plus de deux millions d'exemplaires. Fruit d'un mariage musical entre Afrique et Occident, Third World Child contient notamment la chanson Asimbonanga (Mandela), plaidoyer en faveur de la libération de Nelson Mandela.

Au moment de sa séparation, en 1993, Savuka atteint des sommets de popularité, avec Heat, Dust and Dreams, qui est nommé dans la catégorie Best World Music Album au gala des prix Grammys. Depuis sa naissance, le groupe s'était produit abondamment en tournée, s'arrêtant notamment au Festival International de Jazz de Montréal - pour la seule et unique fois - en 1988.

Au milieu des années 1990, Clegg et Mchunu reforment brièvement Juluka, le temps de lancer l'album à succès Crocodile Love et d'assurer la première partie du musicien nigérian King Sunny Ade lors d'une série de concerts à l'internationale.

En 2004, Clegg se lance dans sa première tournée nord-américaine en huit ans. Cet été-là, celui qu'on a surnommé le Zoulou blanc s'arrête au Festival. Avec le groupe vocal Ladysmith Black Mambazo et la chanteuse Lorraine Klaasen, il participe à un concert soulignant le dixième anniversaire de la fin de l'apartheid en Afrique du Sud. L'événement attirera plus 125 000 personnes et sera télédiffusé partout dans le monde.

Depuis, Clegg poursuit une carrière solo fructueuse, partageant son temps entre les tournées et les projets de disque. L'album One Life est paru en 2006, suivi de Human quatre ans plus tard.

Johnny Clegg

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur ?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Index d'artistes

Nom de l'artiste ou du groupe

Afficher les artistes de l'année :

Afficher les artistes du genre musical :


Afficher les artistes
dont l'instrument musical est :

Recherche d'artistes par pays ou province :

Lien vers cette vidéo