Accueil > Artistes > Norah Jones

Norah Jones

1979 -

Origine : États-Unis

Instrument principal : Voix

Genres : Jazz, Pop

La chanteuse et pianiste Norah Jones s'est fait connaître en 2002 grâce à sa voix sensuelle et à son jeu tout en finesse. Depuis, elle a fait la preuve que son succès initial ne tenait pas qu'au hasard. Polyvalente et curieuse, l'artiste n'hésite pas à sortir de sa zone de confort pour se découvrir des affinités avec de nouveaux horizons. Formée à l'école du jazz, Jones assume ainsi parfaitement son penchant pour la pop et le country. Ajoutant à un cv déjà bien garni, la demoiselle s'est également distinguée au cinéma.

NORAH JONES EN LIGNE
Partager :
VOUS AIMEREZ AUSSI :

La chanteuse et pianiste Norah Jones s'est fait connaître en 2002 grâce à sa voix sensuelle et à son jeu tout en finesse. Depuis, elle a fait la preuve que son succès initial ne tenait pas qu'au hasard. Polyvalente et curieuse, l'artiste n'hésite pas à sortir de sa zone de confort pour se découvrir des affinités avec de nouveaux horizons. Formée à l'école du jazz, Jones assume ainsi parfaitement son penchant pour la pop et le country. Ajoutant à un cv déjà bien garni, la demoiselle s'est également distinguée au cinéma.

Geethali Norah Jones Shankar voit le jour à New York, en 1979, mais grandit au Texas avec sa mère. De son père, le célèbre sitariste Ravi Shankar, elle tient un talent musical indéniable. La jeune fille en fait la preuve pendant son séjour au Booker T. Washington High School for the Performing and Visual Arts, à Dallas. Elle est notamment désignée meilleure chanteuse de jazz deux ans de suite.

En route vers le succès

En 1999, alors qu'elle poursuit des études en piano jazz à l'université North Texas, Jones va passer l'été dans l'appartement d'un ami à New York. Stimulée par la scène musicale de la Grosse Pomme, la jeune musicienne commence à écrire son propre matériel. Elle se produit bientôt au sein du groupe de trip-hop Wax Poetic.

La musicienne se découvre par ailleurs des affinités avec les musiciens Jesse Harris (guitare), Lee Alexander (bassiste) et Dan Rieser (batterie). En 2000, le quartette enregistre quelques maquettes pour Blue Note. Un contrat de disque ne tarde pas à se matérialiser.

Tout en collaborant avec le guitariste Charlie Hunter, Jones consacre l'année suivante à l'écriture de son premier disque, Come Away with Me. Parue en 2002, l'œuvre jazz-pop concoctée par la musicienne de 22 ans reçoit un accueil dithyrambique. Le public s'en procure plus d'une dizaine de millions d'exemplaires et l'industrie la récompense de cinq prix Grammy.

Une nouvelle star au Festival

C'est auréolée du statut de star que Norah Jones descend pour la première fois au Festival International de Jazz de Montréal, cet été-là. Elle se produit deux fois au Club Soda. L'année suivante, la musicienne revient offrir son tour de chant à la Place des Arts.

Deux ans plus tard, Jones propose son deuxième disque, Feels Like Home, qui raffine la formule du premier. Un million d'exemplaires s'envolent la première semaine et son auteure se retrouve de nouveau au sommet des palmarès.

En 2003, la chanteuse se greffe au groupe The Little Willies, dont les quatre membres (parmi lesquels Lee Alexander et Dan Rieser) se produisent à l'occasion au Living Room, à New York. Trois ans plus tard, le quintette lance un premier album composé de titres originaux et de reprises.

Jamais trop tard

En 2007, Jones revient à la charge et propose un troisième opus solo, Not Too Late, dont la facture de se démarque de celle de ses deux disques précédents. Travaillant pour la première fois sans le secours du producteur Arif Mardin, décédé l'année précédente, la musicienne négocie un virage esthétique subtil, mais senti. Jones signe (ou co-signe) tous les morceaux.

La même année, Jones tient le premier rôle féminin dans le long métrage My Blueberry Nights, de Kar Wai Wong. Elle place également une pièce sur la trame sonore. Le film est présenté en ouverture au Festival de Cannes.

En 2009, la musicienne lance son quatrième album solo, The Fall, produit par Jacquire King, et enregistré avec le concours des musiciens Ryan Adams et Will Sheff, d'Okkervil River.

En 2011, Jones prête sa voix au disque Rome, projet du compositeur italien Daniele Luppi et du producteur américain Danger Mouse. Le deuxième disque des Little Willies, For the Good Times, voit le jour au début de 2012. Quelques mois plus tard, Jones lance son cinquième album, Little Broken Hearts, réalisé par Danger Mouse.

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur ?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Index d'artistes

Nom de l'artiste ou du groupe

Afficher les artistes de l'année :

Afficher les artistes du genre musical :


Afficher les artistes
dont l'instrument musical est :

Recherche d'artistes par pays ou province :

Lien vers cette vidéo