Accueil > Artistes > Michael Brecker
Michael Brecker

Michael Brecker

1949 - 2007

Origine : États-Unis

Instrument principal : Saxophone

Genres : Jazz, Jazz fusion

Le saxophoniste Michael Brecker s'illustre dans les sphères du jazz-rock, de la fusion et du jazz contemporain. Styliste et technicien hors pair, il est aussi un féroce improvisateur. Musicien de studio recherché, Brecker louera ses services aux plus grandes pointures du jazz, de la pop et du rock. Avec son frère, le trompettiste Randy, il monte la populaire formation The Brecker Brothers, puis se joint à Steps Ahead. Ce n'est que vers la fin des années 1980 que le musicien fait paraître son premier album à titre de leader. L'Américain est dans la force de l'âge lorsque sa brillante carrière est abruptement stoppée par la maladie.

MICHAEL BRECKER EN LIGNE
Partager :
VOUS AIMEREZ AUSSI :

Le saxophoniste Michael Brecker s'illustre dans les sphères du jazz-rock, de la fusion et du jazz contemporain. Styliste et technicien hors pair, il est aussi un féroce improvisateur. Musicien de studio recherché, Brecker louera ses services aux plus grandes pointures du jazz, de la pop et du rock. Avec son frère, le trompettiste Randy, il monte la populaire formation The Brecker Brothers, puis se joint à Steps Ahead. Ce n'est que vers la fin des années 1980 que le musicien fait paraître son premier album à titre de leader. L'Américain est dans la force de l'âge lorsque sa brillante carrière est abruptement stoppée par la maladie.  

De l'alto au ténorMichael Brecker

Michael Brecker naît à Philadelphie le 29 mars 1949 au sein d'un foyer sensible à la musique. Le paternel, avocat, est aussi un pianiste de jazz qui ne manque pas d'initier le garçon à la musique de Miles Davis, Thelonious Monk ou Duke Ellington. Alors que l'aîné Randy se met à la trompette, Michael débute à la clarinette et au saxophone alto. Influencé par le grand John Coltrane, il se convertit bientôt au ténor.

Après un bref séjour académique à l'Université de l'Indiana, Brecker monte à New York. Le musicien de 20 ans se trouve rapidement du boulot. En 1970, il participe à la formation du groupe de jazz-rock Dreams, avec son frère Randy.

Trois ans plus tard, les frangins se retrouvent ensuite chez le pianiste et compositeur Horace Silver, avant de fonder le Brecker Brothers Band en 1974. La réputée formation qui combine jazz et funk s'impose comme l'une des plus brillantes de la décennie.

Parallèlement, le saxophoniste prête ses talents à quantité d'artistes provenant aussi bien de l'univers du jazz que de celui du rock. Quelques « clients » parmi tant d'autres : Charles Mingus, Herbie Hancock, Chick Corea, Pat Metheny, Eric Clapton, Bruce Springsteen, Franz Zappa... L'agenda du musicien ne dérougit pas.

Au devant Michael Brecker

En 1979, on assiste à la naissance de la formation Steps Ahead. Brecker y retrouve notamment le vibraphoniste Mike Mainieri, le bassiste Eddie Gomez et le batteur Steve Gadd - qui sera remplacé par Peter Erskine. Le groupe se produira au Festival International de Jazz de Montréal en 1983, 1985 et 1989.

Brecker se décide finalement à lancer un premier disque solo en 1987, à 38 ans. Enregistré avec le concours de Pat Metheny, Charlie Haden et Jack DeJohnette, l'album éponyme donne à entendre un jazz plus « classique ». Les publications spécialisées Downbeat et Jazziz le portent aux nues. L'œuvre suivante, Don't Try This at Home (1988) mérite un Grammy.

Après avoir accompagné Paul Simon au cours d'une longue tournée, le saxophoniste renoue avec son frangin Randy. L'album Return of the Brecker Brothers paraît en 1992. suivi de Out of the Loop, en 1994. L'année suivante, les deux frères sont de passage au Festival.

À la même époque, le musicien ajoute quelques collaborations de haut niveau à son CV. Il accompagne McCoy Tyner sur le disque Infinty (1995) et Herbie Hancock sur le projet The New Standard - pour lequel il a recours au saxo ténor et au saxo soprano.

Faits d'armes festivaliers

L'album solo Tales from the Hudson paraît en 1997. La même année, Brecker présente son plus récent opus au Festival. Il fera coup double en accompagnant Herbie Hancock à la Place des Arts.

Deux ans plus tard, il partage la scène avec son camarade saxophoniste Joe Lovano lors du concert Tenor Summit, avec Dave Liebman, Idris Muhammad, Cameron Brown et Kenny Werner.

L'année 2001 est à marquer d'une pierre blanche. Brecker est l'un des invités de la série Invitation. Au programme, cinq concerts fort courus, dont une soirée consacrée à la musique de Steps Ahead et une affiche Brecker Brothers en mode acoustique. La dernière participation de Brecker au Festival a lieu en 2003.

L'année suivante, le musicien apprend qu'il souffre du syndrome myélodysplasique, ou SMD, une maladie qui affecte la moelle osseuse. Une greffe expérimentale ne suffira pas à le sauver. Michael Brecker s'éteint en 2007 à l'âge de 57 ans.

Enregistré alors que le musicien était gravement malade, l'album Pilgrimage paraît à titre posthume.

Michael Brecker

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur ?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Index d'artistes

Nom de l'artiste ou du groupe

Afficher les artistes de l'année :

Afficher les artistes du genre musical :


Afficher les artistes
dont l'instrument musical est :

Recherche d'artistes par pays ou province :

Lien vers cette vidéo