Festival International de Jazz de Montréal
Accueil > Artistes > Abdullah Ibrahim
Abdullah Ibrahim

Abdullah Ibrahim

1934 -

Origine : Afrique du Sud

Instrument principal : Piano

Genre : Jazz

Fort d’un richissime parcours de plus d’un demi-siècle, l’illustre pianiste sud-africain s’est imposé grâce à son sens profond de l’exploration et du métissage musical. Né à Cape Town en 1934 dans un contexte d’apartheid et de tensions sociales, Adolphe Johannes Brand tient ses premiers souvenirs musicaux d’un melting pot culturel où la musique traditionnelle africaine, les gospels et negro spirituals ont rencontré le jazz américain et la musique classique. Il commence sa carrière professionnelle à 15 ans, adopte le nom de scène Dollar Brand en 1958 avant de faire l’année suivante une percée majeure au sein du septette the Jazz Epistles, un des premiers groupes de jazz sud-africains. Frappé de plein fouet par le contexte politique, il quitte pour l’Europe en 1962. Sa rencontre avec Duke Ellington lui ouvre les portes d’une carrière internationale. Après l’enregistrement du disque Duke Ellington presents the Dollar Brand Trio, le musicien déménage à New York, fréquente la Julliard School of Music, joue au Newport Jazz Festival et à Carnegie Hall, rencontre John Coltrane et Ornette Coleman et tient le piano lors d'une tournée du Duke Ellington Orchestra. Devenu Abdullah Ibrahim en 1968, il enregistre le célèbre Mannenberg – ‘Is where it’s happening’ en 1974, multiplie les projets et fonde le septette Ekaya en 1983. Il faudra attendre le retour de Nelson Mandela au pouvoir pour que l’artiste renoue avec l’Afrique : il enregistre alors Mantra Modes (1991) et Knysna Blue (1993) et livre une prestation mémorable à l’inauguration de Mandela. Depuis, sa manière très personnelle de faire cohabiter jazz, blues, rythmes africains et virtuosité technique de la musique classique lui a permis d'établir une réputation immense marquée par des tournées mondiales et de nombreux enregistrements dans toutes les configurations possibles, du solo aux grands ensembles et orchestres symphoniques, dont African Suite (1999) et Senzo (2008).

ABDULLAH IBRAHIM EN LIGNE
Partager :
VOUS AIMEREZ AUSSI :
1984 Abdulah Ibrahim (Dollar Brand) & Ekaya Le dimanche 1er juillet 1984 à 23 h 59
Théâtre St-Denis
[FICHE CONCERT]
1993 Abdullah Ibrahim Solo Le jeudi 1er juillet 1993 à 20 h
Salle du Gesù
[FICHE CONCERT]
1999 Abdullah Ibrahim's African Suite avec I Musici de Montréal Le vendredi 9 juillet 1999 à 18 h
Théâtre Maisonneuve
[FICHE CONCERT]
2003 Abdullah Ibrahim trio "African Magic" Le vendredi 4 juillet 2003 à 21 h 30
Spectrum de Montréal
[FICHE CONCERT]
2015 Abdullah Ibrahim solo Le jeudi 2 juillet 2015 à 18 h
Gesù — Centre de créativité
[FICHE CONCERT]
Abdullah Ibrahim Mukashi trio Le vendredi 3 juillet 2015 à 18 h
Gesù — Centre de créativité
[FICHE CONCERT]
Abdullah Ibrahim et Ekaya Le samedi 4 juillet 2015 à 18 h
Gesù — Centre de créativité
[FICHE CONCERT]

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur ?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Index d'artistes

Nom de l'artiste ou du groupe

Afficher les artistes de l'année :

Afficher les artistes du genre musical :


Afficher les artistes
dont l'instrument musical est :

Recherche d'artistes par pays ou province :

Lien vers cette vidéo