Accueil > Artistes > Toots Thielemans
Toots Thielemans

Toots Thielemans

1922 -

Origine : Belgique / États-Unis

Instrument principal : Harmonica

Genre : Jazz

S'inspirant de son idole de jeunesse, Larry Adler, le pionnier de l'harmonica Toots Thielemans a fait beaucoup pour donner à son instrument de prédilection des lettres de noblesse supplémentaires. S'il œuvre principalement dans l'univers du jazz, le Bruxellois d'origine n'hésite pas à franchir les frontières de la pop et de la musique world. Siffleur accompli et guitariste compétent, Thielemans manie l'harmonica avec la vitesse et la fluidité qu'on associe généralement aux saxophonistes. Depuis ses débuts, il y a plus d'un demi-siècle, il a su se construire un important capital de reconnaissance populaire tout en conservant l'estime des puristes.    

TOOTS THIELEMANS EN LIGNE
Partager :
VOUS AIMEREZ AUSSI :

S'inspirant de son idole de jeunesse, Larry Adler, le pionnier de l'harmonica Toots Thielemans a fait beaucoup pour donner à son instrument de prédilection des lettres de noblesse supplémentaires. S'il œuvre principalement dans l'univers du jazz, le Bruxellois d'origine n'hésite pas à franchir les frontières de la pop et de la musique world. Siffleur accompli et guitariste compétent, Thielemans manie l'harmonica avec la vitesse et la fluidité qu'on associe généralement aux saxophonistes. Depuis ses débuts, il y a plus d'un demi-siècle, il a su se construire un important capital de reconnaissance populaire tout en conservant l'estime des puristes.Toots Thielemans 

Né à Bruxelles à l'aube de l'âge d'or du jazz, Jean « Toots » Thielemans se met à l'accordéon à trois ans. Il découvre l'harmonica une dizaine d'années plus tard. Un concert de Django Reinhardt, en 1941, le convainc d'ajouter la guitare à son cv. Durant la Seconde Guerre mondiale, le musicien fréquente les boîtes de jazz dans les bases militaires américaines. C'est là qu'il découvre, entre autres, Charlie Parker.

En 1947, Thielemans visite les États-Unis pour la première fois - il émigrera cinq ans plus tard. L'harmoniciste voit bientôt un de ses rêves devenir réalité lorsqu'il se joint aux Charlie Parker's All-Stars, sur scène, à Paris, et partage la scène avec des gens comme Miles Davis et Dinah Washington. En 1950, nouveau fait d'armes : Toots accompagne le Benny Goodman Sextet en tournée européenne.

Installé aux États-Unis, il collabore avec le George Shearing Quartet, puis fait paraître l'album The Sound, en 1955, qui permet au public étatsunien de prendre la mesure de son talent. Au début des années 1960, vivant temporairement en Suède, il enregistre l'album The Whistler and His Guitar, qui contient la populaire pièce Bluesette, qui deviendra un classique du genre.Toots Thielemans

Un peu plus tard, on peut l'entendre au cinema, par l'entremise de Quincy Jones. Thielemans prête ses talents à l'excellente bande sonore de Midnight Cowboy, puis collabore à la trame sonore de The Getaway et Sugarland Express. À la télévision, on peut l'entendre au générique de la populaire émission de télé pour enfants Sesame Street.

En 1983, le musicien effectue une incursion dans le monde de la pop. Il travaille avec Billy Joel. L'année suivante, il collabore avec Julian Lennon. Tenté par la musique brésilienne, Thielemans lance The Brasil Project, en 1992, un disque bien reçu auquel participent une pléthore de musiciens brésiliens. Une suite paraît l'année suivante.

Toots à Montréal

C'est en 1986 que l'artiste effectue sa première escale au Festival International de Jazz de Montréal. Accompagné de son quartette, il se produit au Spectrum. À son retour, en 1995, Thielemans a le bonheur de jouer avec son idole de jeunesse, Larry Adler. Voyageant pour une rare fois hors de son Angleterre natale, ce dernier offre aux festivaliers montréalais divers standards de Gershwin.

Thielemans repasse par le Festival en 1998, alors qu'il est programmé sur la même scène que le guitariste John Scofield. L'année suivante, il joue deux fois, aux côtés du pianiste Kenny Werner et du contrebassiste montréalais Michel Donato.

Nouveau programme double en 2002. Thielemans refait équipe avec Kenny Werner avant de participer au spectacle offert par le pianiste Dave Brubeck pour souligner ses 80 ans. En 2005, l'harmoniciste renoue avec Kenny Werner en plus de s'acoquiner avec le guitariste Pat Metheny et le trompettiste Paolo Fresu.

En 2009, à l'âge de 87 ans, Toots Thielemans s'est vu remettre le Concertgebouw Jazz Award pour l'ensemble de son œuvre. Peu de temps avant, le vénérable musicien avait également été désigné jazz master par l'organisme National Endowment for the Arts.Toots Thielemans

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur ?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Index d'artistes

Nom de l'artiste ou du groupe

Afficher les artistes de l'année :

Afficher les artistes du genre musical :


Afficher les artistes
dont l'instrument musical est :

Recherche d'artistes par pays ou province :

Lien vers cette vidéo