Accueil > Artistes > Manu Chao
Manu Chao

Manu Chao

1961 -

Origine : France

Instrument principal : Voix

Genres : Latin, Rock, World

Le guitariste et chanteur Manu Chao s'est fait connaître dans les années 1980 au sein du groupe de rock français La Mano Negra. À la dissolution de la formation, le musicien entame une carrière solo qui explose à la fin des années 1990. Partisan des métissages culturels les plus bigarrés, Chao développe un cocktail «globaliste» qui comprend, entre autres ingrédients, de la chanson française, du rock, du raï, de la pop, du punk, du ska et du reggae. L'artiste polyglotte exprime en français, en espagnol, en portuguais, en anglais et en arabe, voire en wolof, des préoccupations altermondialistes qui en font le porte-étendard d'une certaine jeunesse. Ses performances «manifestives» sont particulièrement courues en Amérique latine et en Europe.

MANU CHAO EN LIGNE
Partager :

Le guitariste et chanteur Manu Chao s'est fait connaître dans les années 1980 au sein du groupe de rock français La Mano Negra. À la dissolution de la formation, le musicien entame une carrière solo qui explose à la fin des années 1990. Partisan des métissages culturels les plus bigarrés, Chao développe un cocktail «globaliste» qui comprend, entre autres ingrédients, de la chanson française, du rock, du raï, de la pop, du punk, du ska et du reggae. Manu ChaoL'artiste polyglotte exprime en français, en espagnol, en portuguais, en anglais et en arabe, voire en wolof, des préoccupations altermondialistes qui en font le porte-étendard d'une certaine jeunesse. Ses performances «manifestives» sont particulièrement courues en Amérique latine et en Europe.  

Punk, rock, etc.

Manu Chao naît à Paris, en 1961, de parents d'origine espagnole - son père, un écrivain respecté, vient de la Galice, sa mère, de Bilbao, au Pays basque. À l'adolescence, le garcon qui parle déjà la langue de son pays et celle de ses aïeux se familiarise avec l'anglais grâce au rock américain et au punk britannique.

En 1982, il fonde Les Hot Pants, un groupe de rockabilly dont fait partie son cousin, le batteur Santi Casariego. À la dissolution de la formation, Chao forme La Mano Negra avec son frère Tonio, trompettiste, et le fidèle Santi.

Le collectif qui compte huit membres ne met pas de temps à se faire remarquer. Son premier album, Patchanka (1998), est un véritable cocktail Molotov musical résultant d'une fusion volatile entre rap, rock, flamenco et raï. Ses concerts explosifs créent l'événement.

Les ligues majeuresManu Chao

L'année suivante, La Mano signe un contrat avec la maison Virgin, au grand dam de certains fans qui l'accusent de jouer le jeu du grand capital. L'album Puta's Fever (1999) raffine la recette précédemment mise au point. Il s'en écoule 350 000 exemplaires rien qu'en France. Le suivant, King of Bongo (1991), se caractérise par une approche plus rock et contient plusieurs titres chantés en anglais.

Dans la foulée, La Mano Negra entreprend une tournée sud-américaine baptisée Cargo 92. Voyageant par voie maritime, les musiciens font escale dans les grandes villes portuaires atlantiques ainsi qu'à Cuba. Une autre tournée originale s'ébranle l'année suivante. Cette fois, la Mano traverse la Colombie en train, s'arrêtant de loin en loin pour se produire en concert. Un ultime album paraît en 1994. Casa Babylon voit le jour alors que le groupe achève sa vie active.

Nouveau départ

Installé à Madrid, Manu Chao assemble une nouvelle formation baptisée Radio Bemba. Le musicien part à l'aventure en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Ses pérégrinations colorent le disque solo Clandestino, qui sort en 1998. L'album trouve lentement mais sûrement son chemin jusqu'au sommet des palmarès. Quelque 2,5 millions d'exemplaires trouveront preneur.

La suite, Próxima Estación: Esperanza, se chauffe du même bois. Le magazine Rolling Stone en fait un de ses albums de l'année 2001. Chao porte l'album à la scène avec sa fougue habituelle. Il s'arrête pour la première fois au Festival International de Jazz de Montréal cet été-là.   

En 2005, l'artiste produit le disque Dimanche à Bamako, du duo malien Amadou & Mariam. La même année, il propose Sibérie m'était contée, un enregistrement tout en français assorti d'un livret illustré par l'artiste polonais Jacek Wozniak.

La Radiolina voit le jour en 2007. Chao vient présenter l'album en personne au Festival peu de temps après. Pour l'occasion, il s'installe au Parc Jean-Drapeau en compagnie du Radio Bemba Sound System.

Manu Chao

Vous voulez nous faire part de vos commentaires sur cette fiche ou nous signaler une erreur ?
Écrivez-nous à l'adresse webmestre_jazz@equipespectra.ca.

Index d'artistes

Nom de l'artiste ou du groupe

Afficher les artistes de l'année :

Afficher les artistes du genre musical :


Afficher les artistes
dont l'instrument musical est :

Recherche d'artistes par pays ou province :

Lien vers cette vidéo