Un Festival responsable

Initiatives sociales

Initiatives sociales Depuis plusieurs années déjà, le Festival cultive tout un bouquet d’initiatives sociales attestant un engagement citoyen durable. Voici un aperçu de ces actions qui bénéficient à toute la communauté.

Prix et bourses

Le Festival International de Jazz de Montréal favorise le rayonnement du patrimoine musical en offrant des bourses et des prix de renommée.

Grand Prix de Jazz TD

Parc X Trio - Lauréat 2010 du Grand Prix de Jazz TD Créé en 1982 sous le nom Concours de Jazz, ce prix est offert en soutien à la relève jazz canadienne. Chaque année, l’artiste primé remporte un trophée et une bourse de 5 000 $ en plus d’être invité au Festival l’année suivante. Le gagnant reçoit également une invitation à participer au Festi Jazz international de Rimouski l’année suivante et au Festival International de Jazz y Blues Zacatecas, au Mexique, la même année, ainsi que des heures de studio d’enregistrement et une proposition de licence pour la fabrication et la distribution d’un album.

Les bourses du Festival International de Jazz de Montréal

Le Festival International de Jazz de Montréal a créé un certain nombre de bourses afin de reconnaître l’excellence des étudiants inscrit en jazz dans un établissement universitaire de Montréal. Les bourses sont attribuées suivant des critères d’excellence véhiculés tant par le Festival que par les facultés de musique.

Voici la liste des institutions universitaires bénéficiant du programme de bourses du Festival :

  • Université Concordia : The Festival International de Jazz de Montréal Jazz Studies Award ;
  • Université McGill : The Festival International de Jazz de Montréal Jazz Studies Award ;
  • Université du Québec à Montréal : Bourse Oliver Jones du Festival International de Jazz de Montréal ;
  • Université de Montréal : Bourse du Festival International de Jazz de Montréal. Consacrée exclusivement aux guitaristes, cette bourse est accompagnée d’un prêt annuel d’une guitare jazz de la collection Ste-Cat. Le lauréat est invité à livrer un mini-concert au Salon de Guitare de Montréal. Alain Simard est nommé à titre d’ambassadeur du secteur jazz de la faculté.

Deux combos représentant chacune des facultés pourront participer à la Série universitaire du Festival International de Jazz de Montréal.

Le Dixieband - Les envolées du Festival

Autres initiatives sociales

Le degré d'engagement social du Festival International de Jazz de Montréal se mesure également par plusieurs autres initiatives :

  • Présentation de la série musicale Les envolées du Festival, consacrée aux étudiants de niveau universitaire.
  • Embauche de dizaines de raccrocheurs et de stagiaires. Recrutés par l'entremise de la Société de développement économique Ville-Marie, les premiers sont affectés à l'entretien ménager et aux opérations de site. Provenant de l'organisme Jeun'Est, les seconds sont appelés à vivre une expérience concrète dans le milieu de la technique de scène et de la production de spectacles.
  • Participation au projet Coopérative jeunesse de services (CJS), une forme de coopérative de travail estivale pour les jeunes de 14 à 17 ans.
  • Attention particulière aux personnes à mobilité réduite.
  • Les planches à roulettes oubliées sur le site du Festival qui n’ont pu être rendues à leurs propriétaires ont été données à RecySkate, un organisme qui récupère les skateboards et les distribue aux jeunes de milieux défavorisés.
  • Don à la Maison du Père de la nourriture non consommée préparée par le service alimentaire.
  • Don des objets trouvés non réclamés à la Maison du Père. Les lunettes pour la vue non réclamées sont remises à un optométriste du quartier qui les réachemine en Haïti.
RecySkate

Le Camp de blues

Camp de bluesCréé pour les jeunes musiciens d’ici âgés de 13 à 17 ans, le Camp de blues offre depuis 2007 une occasion exceptionnelle de bénéficier, durant une semaine, d’une formation musicale de haut niveau. Exclusivement consacrée au blues, cette expérience est absolument gratuite ! [suite…]

Dans les coulisses

Dans les coulisses Le Camp de blues vu de l’intérieur en compagnie de son directeur artistique et de quelques jeunes musiciens.

JazzFest des jeunes

La série JazzFest des jeunes permet à des musiciens issus d’institutions scolaires ou de groupes communautaires amateurs de se produire dans le cadre du Festival. Pour y participer, les musiciens en herbe doivent préalablement s’inscrire à l’événement annuel Jazz de l’année tenu par JazzFest des jeunes du Québec. Cet organisme dont les débuts remontent à 1978 permet à des élèves de vivre une expérience de scène et de se perfectionner en participant à des ateliers animés par des professionnels de la scène musicale locale, nationale et internationale.

Samajam

Samajam En collaboration avec son commanditaire Rio Tinto Alcan, le Festival International de Jazz de Montréal a permis, dans le cadre de sa 32e édition, la présentation du spectacle À mon école, moi je garde le rythme. Ainsi, 720 enfants sont montés sur la scène Rio Tinto Alcan pour présenter ce spectacle créé dans le cadre du Projet Persévérance scolaire Samajam. Créé par le producteur québécois Samajam, le projet en question offre gratuitement à des écoles un programme de formation hebdomadaire en percussions, en danse, en musique, en mise en scène et en préparation de spectacles. Son objectif consiste en la réalisation d’un projet de spectacle musical collectif de nature à favoriser le développement du sentiment d’appartenance, de la fierté et de l’estime de soi chez les jeunes.

Présenté au Festival pour la première fois en 2011, le projet Samajam sera réédité lors des quatre prochaines éditions.

Le Consortium Écho-Logique

Première entreprise au Québec à avoir implanté une gestion environnementale des matières sur les sites d’événements, le Consortium Écho-Logique se distingue par une vision différente axée sur les valeurs de l’économie sociale et de l’écocitoyenneté, et par une image dynamique et novatrice.Comme entreprise d’économie sociale, le Consortium joue également un rôle actif en matière de création d’emplois pour des personnes qui éprouvent des difficultés d’insertion sur le marché du travail.

Consortium Écho-Logique Depuis 2002, le Festival International de Jazz de Montréal, de concert avec le Consortium Écho-Logique, applique un système de récupération intégrale des matières résiduelles conçu pour les événements accueillant plus de deux millions de visiteurs. Cette initiative contribue à la réalisation d’un de nos principaux objectifs : réduire notre empreinte écologique. En compilant les statistiques de récupération de 2004 à 2010, on obtient un total de 218 tonnes métriques de matières résiduelles détournées des sites d’enfouissement. Ce bilan positif atteste la pertinence de notre partenariat avec le Consortium Écho-Logique.