Accueil > À propos du Festival > Festival responsable > Initiatives environnementales

Un Festival responsable

Initiatives environnementales

Initiatives environnementales Dans toutes ses actions, l’équipe du Festival International de Jazz de Montréal est fière de mettre en application le principe des 3RV, tel que défini dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

  • Favoriser la Réduction à la source
  • Optimiser le Réemploi
  • Maximiser le Recyclage
  • Valoriser les matières organiques

Les objectifs suivants seront aussi maintenus et raffinés afin d’améliorer notre dossier en matière d’éco-responsabilité :

  • Poursuivre le développement en matière d’engagement social.
  • Favoriser la compréhension et l’engagement des employés, partenaires et fournisseurs en matière de développement durable.
  • Assurer le suivi et le contrôle des actions de développement durable mises en place.

Recyclage

Recyclage En 1989, de concert avec Recyc-Québec et Alcan (devenu Rio Tinto Alcan depuis), le Festival posait les premières actions environnementales dans le secteur événementiel à Montréal. Depuis 2002, nous réalisons les activités de recyclage en partenariat avec le Consortium Écho-Logique – Rio Tinto Alcan en est le commanditaire depuis 2006. Ensemble, nous avons mis sur pied un projet pilote permettant d’évaluer les ressources requises sur le site et dans les bureaux de production — à l’époque, il s’agissait d’une première dans le secteur des événements de grande envergure. Nous sommes très fiers que le système de récupération intégrale des matières résiduelles engendrées par la réalisation d’un festival accueillant plus de deux millions de festivaliers serve aujourd’hui de modèle à d’innombrables événements publics.

  • En moyenne, chaque année, 27 tonnes de matières recyclables sont traitées sur le site du Festival, soit environ 28 % de fibres de carton, 30 % de plastique, verre et métal ainsi que 6 % de bois.
  • Les concessions alimentaires utilisent des serviettes, des verres et des assiettes biodégradables en fécule de maïs.
Le saviez-vous ?

En 2010, les 19 tonnes de carton récupéré ont permis d’épargner la coupe de 458 arbres.

Carboneutralité

Rio Tinto AlcanAvec l’aide de Rio Tinto Alcan, le Festival International de Jazz de Montréal a été l’un des premiers événements nord-américains d’envergure à devenir carboneutre. En 2008, le Festival a accepté de participer à un projet piloté par Planetair. Mis sur pied en collaboration avec le Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD), le projet en question permettra d’établirPlanetair une méthode de calcul des émissions de CO2 du Festival dans le but de produire un guide, des outils publics et des conférences de formation utiles à n’importe quel festival souhaitant réduire son empreinte carbonique.

Le saviez-vous ?

Développé par le Festival avec le concours du Fonds d’Action québécois pour le développement durable et Planetair, l’outil de calcul des émissions de C02 est disponible gratuitement à tout événement désireux d’améliorer son dossier vert.

Pendant toute la durée de l’événement, le périmètre du Festival est entièrement carboneutre. Rio Tinto Alcan finance l’achat de crédits compensatoires afin de permettre au Festival de neutraliser ses émissions de CO2, émissions générées par la totalité des opérations du Festival, incluant le transport des artistes, les déplacements d’affaires des organisateurs, les déplacements des employés pendant la période du Festival, les génératrices d’appoint, la flotte de véhicules, la consommation d’électricité, l’hébergement des artistes, etc.

Réduction à la source

Réduction à la source

En plus d’appliquer des mesures concrètes en matière de recyclage, nous investissons de plus en plus dans nos efforts de réduction à la source. À ce chapitre, plusieurs habitudes sont déjà bien implantées :

  • Nous avons mis en place des stations de remplissage pour les bouteilles d’eau des employés afin de favoriser l’utilisation de contenants à remplissage multiple. NAYA a soutenu l’initiative en offrant des bouteilles réutilisables. Elle a aussi mis des stations de remplissage à la disposition des festivaliers.
  • Nous avons réduit la consommation de bouteilles d’eau individuelles en optant pour des contenants de 18 litres d’eau en arrière-scène et à la salle de presse.
  • Depuis 2004, les mesures de réduction à la source mises en place nous ont permis de diminuer de plus du tiers les matières générées.
  • Nous préconisons l’utilisation de documents internet pour les conférences de presse. Nous mettons également des clés USB à la disposition des journalistes, qui peuvent aussi télécharger les informations à partir de leur propre matériel informatique de poche.
Le saviez-vous ?

Mises bout à bout, les 30 734 bouteilles de 500 ml que nous avons économisées au Festival en 2011 attendraient la même hauteur que 22 tours Eiffel.

Réemploi et valorisation

Nous avons développé une gamme exclusive de produits écologiques comprenant des sacs en jute et en propylène réutilisables et recyclables à 100 %, ainsi que des vêtements faits de fibres naturelles et recyclées certifiées écologiques.

Nous utilisons uniquement l’énergie hydroélectrique, moins polluante, pour tous nos besoins d’aménagement. Seules les génératrices utilisées en cas d’urgence fonctionnent à l’essence. Par ailleurs, nous veillons à réduire l’éclairage de nuit et de jour afin de minimiser notre consommation électrique.

Le saviez-vous ?

Nous récupérons l’eau de pluie pour arroser un certain nombre de bacs à fleurs situés sur le site.

Sensibilisation des employés, commerçants et festivaliers

Le responsable de l’équipe d’entretien soutenu par le Consortium Écho-Logique rencontre les commerçants sur le site du Festival pour les renseigner sur le processus de récupération. De son côté, l’Écho-Scouade arpente le site du Festival pour sensibiliser la population à l’importance de la récupération. Sous la tente Rio Tinto Alcan, une équipe d’animateurs certifiés transmet aux festivaliers des informations sur divers sujets environnementaux, de la réutilisation à la carboneutralité.

Le saviez-vous ?

Depuis les tout débuts, la participation des festivaliers et des commerçants aux initiatives proposées par le Festival a permis de détourner plus de 200 tonnes de matières résiduelles récupérables et compostables des sites d’enfouissement.